Wiidii seule startup française sélectionnée aux 4YFN Awards de Barcelone

 |   |  1023  mots
Dis moi ce que je peux faire pour toi Paul (...) c'est fait tu vas recevoir tes billets : l'intelligence artificielle de Wiidii se veut de plus en plus efficace avec le temps.
"Dis moi ce que je peux faire pour toi Paul (...) c'est fait tu vas recevoir tes billets" : l'intelligence artificielle de Wiidii se veut de plus en plus efficace avec le temps. (Crédits : Wiidii)
Wiidii, seule startup française sélectionnée aux 4YFN Awards, et DMIC, qui va tester le contrôle de l’usage des engins de chantier, tout en préparant des recrutements, sont deux des six entreprises de Nouvelle-Aquitaine qui ont participé au MWC et au 4YFN à Barcelone.

La startup bordelaise Wiidii, qui dispose de bureaux au Village by CA Aquitaine, et qui a développé un très innovant service de conciergerie 2.0 mixant approche humaine et intelligence artificielle, est la seule jeune pousse française à avoir été qualifiée en finale du concours 4YFN Awards 2017 à Barcelone. Créé dans le sillage du Mobile Word Congress (MWC), la grande manifestation des technologies de la téléphonie mobile, 4YFN est centré sur les startups et organisait cette année sa quatrième édition.

Lire aussi : Zodiac et Transavia embarquent le concierge 2.0 du Bordelais Wiidii

Le concours 4YFN (Four years from now) permet de mettre en lumière les huit plus prometteuses startups internationales pour chacun des trois thèmes retenus : Disrupted by mobiles (Révolutionné par les mobiles), Internet of things (L'Internet des objets), Digital media (Media numérique). C'est ainsi que Wiidii, créée en 2014, a été la seule startup française sélectionnée parmi 24 jeunes pousses internationales : Allemagne (3), Corée du sud (1), Espagne (6), Etats-Unis (4), Irlande (1), Israël (1), Japon (1), Portugal (1), Royaume-Uni (4) et Suède (1).

Wiidii / Transavia : c'est signé !

"Oui c'est vrai, nous avons été la seule startup française sélectionnée pour la finale des 4YFN Awards dans la catégorie "Disrupted by mobiles", que nous n'avons pas gagnée. 4YFN est organisé par la société espagnole Seed&Click, qui est liée au MWC. Ce qui a plu aux sélectionneurs, c'est qu'à côté de la fonction intelligence artificielle, notre application fait également appel à l'humain. 4YFN est l'occasion pour les startups d'entrer au contact de grands groupes internationaux, d'investisseurs, de journalistes. Nous étions au 4FYN le lundi 27 février et nous avons pu nouer des contacts avec une compagnie aérienne espagnole", déroule Clothilde Patin, en charge de la communication à Wiidii et qui a représenté l'entreprise à Barcelone pendant le 4YFN 2017.

Comme nous l'avions annoncé fin 2016, Wiidii, qui commence à avoir un portefeuille de clients bien étoffé, a signé fin février avec Transavia, la compagnie aérienne low cost, filiale du groupe Air France-KLM.

"Il s'agit d'une application en marque blanche. De la création d'un assistant pour les clients de Transavia. Ce contrat nous donne une très belle visibilité", juge Clothilde Patin.

DMIC veut contrôler les engins de chantier

Wiidii a déjà signé notamment avec l'Office de tourisme de Bordeaux Métropole mais aussi Zodiac Nautic (fabricant et distributeur de bateaux souples et semi-rigides) pour un déploiement mondial.

Société girondine innovante mais pas startup, puisqu'elle a été créée en 1991, DMIC, spécialiste de la gestion de flottes de véhicules, a exposé grâce à Orange au Mobile World Congress, qui est ciblé sur les PME et les groupes.

"Nous allons au MWC depuis le début, c'est-à-dire cinq ans, quand la manifestation s'est vraiment installée à Barcelone et qu'elle a commencé à devenir vraiment importante. Mais c'est la première fois que nous exposons. Nous avons été retenus par le technocentre d'Orange à Paris" éclaire David Babin, président de l'entreprise qui emploie pour le moment 13 personnes.

Gestionnaire de flotte de véhicules, DMIC est en train de prendre un virage que son dirigeant qualifie de "pivot" à la suite d'une innovation mise au point avec l'aide de la Région Nouvelle-Aquitaine et d'une levée de fonds de 450.000 €.

4YFN Barcelone

Pendant le 4YFN 2017 à Barcelone (DR).

Quintupler le CA d'ici trois ans !

"Nous avons développé une application qui permet de suivre en temps réel l'usage qui est fait des matériels de chantier. Fréquence d'usage, transport, parking : grâce au dispositif que nous posons sur les machines, et qui convertit les vibrations mécaniques en algorithme, nous savons exactement à quoi sert le matériel. Nos client peuvent ainsi gérer au mieux leur parc machine. Les informations qui arrivent chez nous depuis les machines repartent chez le client via une application sur téléphone mobile", décrypte celui qui a installé son entreprise à l'Aérocampus de Latresne (Bordeaux Métropole).

Dans quelques jours, DMIC va gratuitement équiper 500 machines sur lesquelles sera testée la nouvelle application pendant six mois. "Même pour un contrat de prêt gratuit il faut négocier, en l'occurrence avec les groupes du BTP qui ont accepté de jouer le jeu", observe le dirigeant. En attendant David Babin est très ambitieux et compte faire accéder son entreprise à un nouveau palier en multipliant par cinq le chiffre d'affaires de DMIC d'ici trois ans !

"L'objectif est de porter le chiffre d'affaires de 600.000 € en 2017 à plus 3 M€ d'ici à 2020. Nous allons également continuer à recruter. Deux ou trois personnes développeurs d'affaires, des commerciaux grands comptes, d'ici à fin 2017, puis éventuellement jusqu'à une dizaine de plus en 2018 pour caler l'effectif de l'entreprise autour de 20-25 personnes", souligne le président.

Un optimisme motivé par l'attente des opérateurs dans la filière BTP et probablement dans d'autres, l'optimisation des moyens de production étant de plus en plus déterminante.

Les autres entreprises qui sont allées à Barcelone (MWC/4YFN)

AT Internet exposant au MWC via Business France/La French Tech
AT Internet, à Mérignac (Bordeaux Métropole), près de 190 salariés pour 17 M€ de chiffre d'affaires, pionnier de l'audimat des sites Internet avec sa première application Xiti.

News Republic exposant au MWC via le stand de Cheetah Mobile
News Republic, à Bordeaux et implanté à San Francisco, est un agrégateur d'informations en ligne (12 millions d'utilisateurs revendiqués/ un peu plus de 40 salariés), qui a été racheté l'an dernier par le groupe chinois Cheetah Mobile moyennant 57 M$.

Aguila Technologies, visiteur MWC, à Bidart (près de Biarritz), créée en 2009 par Hubert Forgeot (une dizaine de salariés), est une société innovante dans les communications machine vers machine et se décrit comme une pionnière de l'intégration de la technologie Sigfox (réseau de communication cellulaire bas débit pour les objets).

Press Reader Emea, visiteur MWC, est le bureau Europe, Moyen-Orient, Afrique (Emea) basé à Bordeaux du groupe canadien Press Reader, situé à Vancouver (Colombie-Britannique). Press Reader (6.000 titres de journaux et magazines numérisés diffusés dans le monde) emploie une demi-douzaine de personnes à Bordeaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :