Antoine Chotard : "L’amélioration de la relation client, véritable enjeu de la transformation numérique"

 |   |  825  mots
Antoine Chotard est chef de projet Transformation numérique au sein de l’Agence de développement et d'innovation Nouvelle-Aquitaine.
Antoine Chotard est chef de projet "Transformation numérique" au sein de l’Agence de développement et d'innovation Nouvelle-Aquitaine. (Crédits : Appa)
L’Agence de développement et d’innovation (ADI) Nouvelle-Aquitaine, créée il y a 18 mois dans la foulée de la naissance des nouvelles régions, a créé un poste transformation numérique pour accompagner les entreprises, notamment les PME, et également les sensibiliser à cette question. A quelques jours du Forum dédié "Matransfonum", organisé le 7 février au Rocher de Palmer à Cenon, rencontre avec Antoine Chotard, chef de projet "Transformation numérique" au sein de l’agence.

Dans quel esprit ADI s'est-elle emparée du sujet de la transformation numérique des entreprises ?

"Nous avons une approche assez affirmée qui dit que la transformation numérique, ce n'est pas avant tout une question de logiciel ou d'outil, ça l'est en partie bien sûr, mais c'est surtout un moyen de se questionner sur sa stratégie de différenciation. Il ne s'agit pas seulement d'outils informatiques correspondant à des besoins. L'entreprise vit, survit, dans une économie de toute façon numérique dont les acteurs ont changé la donne sur le marché.
Notre proposition de valeur, c'est de venir en amont et non en concurrence avec les acteurs du conseil. Ensuite, il s'agit d'un travail d'accompagnement, d'aiguillage, de suivi des entreprises. Nous faisons de l'accompagnement individuel ; nous disons à l'entreprise que nous sommes là pour opérer un twist mental, bousculer le chef d'entreprise et lui dire que ce n'est pas seulement une approche outil.
Nous menons aussi un travail d'identification stratégique en nous inspirant de nouveaux produits et services qui arrivent. Mais avant de se dire "je change de CRM, ERP, etc.", il faut se demander "pour quoi faire ?". Les déclinaisons sont nombreuses. Nous faisons du sur-mesure avec les entreprises, dans un contexte où la sensation d'urgence d'intégrer le numérique se fait sentir mais reste difficile à appréhender."

Certaines entreprises accompagnées par ADI seront là lors de la première plénière pour témoigner de l'engagement de leur entreprise dans la transformation numérique...

"Il s'agit d'une illustration de ce que nous pouvons faire en termes d'accompagnement individuel : Zodiac Nautic, Liphatech, Bordeaux Executive Travel, MA Systemes viendront témoigner. Ces entreprises qui s'expriment sont très différentes en termes de choix, de besoin, de taille.
Sport Aventures vient témoigner aussi via son parcours avec le Club Commerce Connecté. L'entreprise était intervenue lors du 1er forum l'an dernier, c'est un bon exemple de commerce physique qui entamait alors sa transformation numérique. Son chiffre d'affaires de vente en ligne a augmenté très fortement. Ils ont acquis une place de marché, Avenue Nautique. Le public va voir qu'en un an il est possible d'évoluer très vite."

En simultané à Pau, Limoges et Poitiers

La deuxième table ronde propose un panel d'approches différentes par les acteurs du conseil...

Nous avons des partenariats qualifiés avec des prestataires de la région. Il y a d'ailleurs deux temps dans ce forum : le temps public avec les entreprises et les acteurs du secteur, mais aussi un temps où les entreprises peuvent les rencontrer par des diagnostics flash. Un questionnaire a été mis en ligne pour les entreprises qui permet de jauger leur culture du numérique puis de rencontrer des acteurs du conseil. On s'appuie sur le réseau local qui s'interroge lui-même sur la transformation numérique. Ces professionnels s'exprimeront au cours de la deuxième plénière avec une intervention de la Chambre professionnelle du conseil, nous donnerons également la parole à Bee my Bees, qui développe une plateforme pour mettre en relation les clients et les entreprises spécialisées dans la transformation numérique. Experteez est issue du cercle aquinumien de Bordeaux qui regroupe plusieurs acteurs du conseil avec une entrée plus liée à la formation et l'acculturation.
CGI est un grand du conseil et de la transformation numérique. L'idée c'est de dire : "Avant de déployer des tas d'outils, quelle est la stratégie de l'entreprise ?". Même CGI le dit : dans l'accompagnement pointu des grands clients, ils poussent aussi ce conseil en amont pour ne pas délivrer des outils peu pertinents.
Optimize, spécialiste des déploiements de logiciels de gestion, apportera également son regard.

Ce forum se décline cette année en simultané à Limoges, Pau et Poitiers...

C'est une spécificité forte de cette édition que nous avons pensée "Grande région".  Nous avons laissé la main aux équipes sur place, des task forces que sont SPN (professionnels du numérique en Poitou-Charentes), Aliptic (association limousine), ou les CCI qui jouent le jeu du diagnostic flash. Il y a un véritable enjeu pour que nous montions tous en compétences sur ce sujet.

Quelles sont les tendances qui se dégagent en matière de transformation numérique, que vous aborderez en fin de journée ?

Il existe une dynamique forte sur le e-commerce, l'info santé, les transports intelligents.
La grande tendance forte, ce sera toujours d'aller au-delà de la relation client, vers plus de simplification et de fluidification. L'idée est de montrer à quel point la transformation numérique est intéressante d'un point de vue métiers. L'amélioration de la relation client est le véritable enjeu de la transformation numérique dans les entreprises.

----------------

2e Forum régional "Matransfonum"
Mardi 7 février, de 14 h à 20 h, au Rocher de Palmer à Cenon.
Programme et inscriptions

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :