I2S progresse grâce à la vision industrielle

 |   |  585  mots
Les scanners d'i2S équipent en particulier de prestigieuses bibilothèques et couvrent un large éventail de tailles.
Les scanners d'i2S équipent en particulier de prestigieuses bibilothèques et couvrent un large éventail de tailles. (Crédits : DR)
Le groupe girondin i2S, un des leaders de l’innovation dans le traitement de l’image, a connu une progression soutenue de son activité au 1er semestre 2016.

Spécialisé dans la conception et la production de technologies d'acquisition et de traitement de l'image (caméras, logiciels), le groupe i2S (plus de 60 salariés), à Pessac (Bordeaux Métropole), coté en Bourse, a réalisé un chiffre d'affaires de 4,3 M€ au 2e trimestre 2016, soit une hausse de 16,3 % par rapport à la même période en 2015. Le groupe i2S s'appuie sur deux divisions dont les trajectoires sur un an ont été fortement divergentes. Le pôle vision industrielle (i2S-Vision) continue ainsi à se développer fortement tandis que la numérisation d'archives et de documents reliés (i2S-DigiBook), où i2S a beaucoup innové, marque le pas.

Au 2e trimestre le chiffre d'affaires réalisé par i2S-Vision (caméras, éclairage, optiques...) a ainsi bondi de 41,1 % sur un an, à 2,9 M€, tandis que l'activité de DigiBook reculait de 14,8 %, à 1,4 M€. A l'issue du 1er semestre 2016 le bilan est très positif puisque i2S voit son chiffre d'affaires global progresser de 10,7 % sur un an, à 7,3 M€. Pendant le premier semestre l'activité vision industrielle progresse de 21,4 %, à 5 M€, tandis que la numérisation d'archives et documents reliés baisse de 6,7 %, à 2,3 M€.

La locomotive de la robotique

Le groupe girondin, présidé par Alain Ricros, rappelle que cette niche technologique est déstabilisée par plusieurs facteurs, notamment un déplacement géographique de l'activité, avec l'effondrement des marchés brésilien et russe, et par l'arrivée d'une offre bas de gamme.

"Afin de répondre offensivement à ces évolutions, DigiBook, qui bénéficie d'une très bonne image de marque auprès des grands donneurs d'ordre, a déjà entrepris un virage visant à renforcer sa position sur le haut de gamme", souligne la direction d'i2S.

L'entreprise s'est notamment distinguée avec la mise au point d'un scanner articulé, capable de tourner délicatement les pages des livres pour les numériser.

L'activité vision industrielle a de son côté été portée par l'augmentation des volumes de caméras livrées chez les équipementiers ou encore la réalisation de nouveaux contrats d'étude de produits et de systèmes pour les secteurs du contrôle et de la robotique industrielle, et les marchés médicaux.

"De plus, les signatures imminentes de laboratoires communs avec le LCPO (Laboratoire de chimie des polymères organiques, à Bordeaux, NDLR), pour l'électronique organique et le CEA Tech, pour les capteurs d'image innovants, devraient permettre à i2S d'envisager de nouveaux contrats à moyen terme auprès de clients internationaux", détaille la direction.

Numérisation, la nouvelle norme attendue

L'activité d'i2S repose sur deux grandes activités : la vision industrielle (i2S-Vision) et la numérisation d'archives et documents reliés (DigiBook). Alors que le chiffre d'affaires global de l'entreprise s'est érodé, celui du pôle vision industrielle (caméras, éclairages et optiques...) a progressé de + 9,8 %, à 8,4 M€. Le groupe, qui a été fondé par Alain Ricros, qui en est redevenu il y a peu le PDG, explique cette croissance par la bonne orientation du marché de la fabrication de biens d'équipements et par "une visibilité croissante des savoir-faire en capture et traitement d'images auprès de nos clients habituels, mais aussi auprès de nouveaux clients".

L'arrivée d'une nouvelle norme internationale définissant les critères de qualité des images issues de la numérisation de documents patrimoniaux, Iso 19264 Photography archiving systems, qui va restructurer le marché, devrait selon le groupe mettre la division DigiBook dans une excellente position. D'où un optimisme maintenu quant aux perspectives.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :