Bordeaux décroche le label French Tech !

 |   |  406  mots
Les entrepreneurs de la mouvance French Tech avaient démontré leur engagement en réunissant 1.100 personnes en avril à la CCI de Bordeaux
Les entrepreneurs de la mouvance French Tech avaient démontré leur engagement en réunissant 1.100 personnes en avril à la CCI de Bordeaux (Crédits : Agence Appa)
Une fois n'est pas coutume, c'est ici du champagne et non pas du bordeaux qui devrait couler dans les prochaines heures. L'heure est effectivement aux célébrations : Bordeaux a décroché le tant espéré label French Tech à l'issue de la première vague de sélections. Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat en charge du Numérique, a annoncé ce midi les noms des 9 métropoles élues parmi les quinze dossiers en lice.

Sur quinze dossiers, outre Paris "nous avons décidé d'attribuer le label à neuf candidats : French Tech Aix-Marseille, Bordeaux Métropole numérique, Digital Grenoble, Lille is French Tech, Lyon French Tech, Nantes Tech, Montpellier Métropole numérique, La French Tech Rennes, French Tech Toulouse", a annoncé Axelle Lemaire sur le site du journal Le Monde.

Le label a pour objectif de "valoriser les écosystèmes existants afin d'impulser un mouvement local, mais aussi de les fédérer pour créer un réseau national. (...) Ce que nous voulons faire, c'est valoriser l'ensemble des écosystèmes, Paris inclus, afin que les investisseurs internationaux voient la France comme une nation innovante, un acteur incontournable du numérique, qui dispose d'un écosystème vibrant et dynamique."

French Tech

De fait, la candidature bordelaise avait des arguments à faire valoir. Le dossier présenté mettait en valeur le dynamisme de l'écosystème numérique local, avec entre autres quatre projets privés d'accélérateurs de croissance, divers projets tels que Terres neuves La Tribu à Bègles, les Bassins digitaux à Bordeaux ou Ambition croissance numérique développé par la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux. A cela s'ajoute la future Cité numérique, le Centre aquitain des technologies informatiques et électroniques (Catie), la présence d'un géant tel que Cdiscount et de jeunes pousses très performantes (groupe Concoursmania, AT Internet, Asobo Studio...).

Un label pour trois ans

Le numérique constitue le troisième secteur d'activité de la région, avec une cinquantaine d'entreprises dotées d'un chiffre d'affaires supérieur à 5 M€ et plus de 23.000 emplois recensés. L'Aquitaine se situe par ailleurs en première position dans l'Hexagone pour la croissance du nombre d'entreprises créées : sur les trois dernières années, 681 sociétés de la filière numérique ont été ainsi crées sur la métropole bordelaise.

Maintenant que les territoires choisis sont connus, un second audit sera mené en 2015 avant une attribution effective du label pour une durée de trois ans. Les écosystèmes retenus ne bénéficieront pas de subventions, même si un fonds de 200 M€ a été créé pour l'occasion afin d'aider au développement d'accélérateurs d'entreprises partout en France (mais à 80 % pour les villes labellisées). Selon Axelle Lemaire, l'installation et la croissance de startup "crée une poche d'innovation qui a un impact sur tout le reste de l'économie locale".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2014 à 18:48 :
A mourir de rire... Apres les poles le label French tech... Et tout les monde y a droit en plus. On se moque de qui? Le gvt ferait mieux de revoir le code du travail et laisser les start up se developper seules sans couches artificielles et sans interet.
a écrit le 12/11/2014 à 15:57 :
Ça décoiffe !!!! Le contribuable en sera pour ses frais.
a écrit le 12/11/2014 à 15:11 :
Ouai, chouette et vite les cocktails dinatoires pour les inaugurations et manifestations d'autosatisfaction que ces machins administratifs adorent faire pour occuper les politiciens et les roitelets locaux, tout cela en piquant dans la poche du contribuable francais
a écrit le 12/11/2014 à 13:44 :
WOOOW ! et le monde entier en parle, la fête c dans l'air !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :