Aéroport de Bordeaux : le trafic en hausse, mais Orly impacté par la LGV

 |   |  454  mots
L'aéroport de Bordeaux-Mérignac est porté par la croissance du trafic international en septembre
L'aéroport de Bordeaux-Mérignac est porté par la croissance du trafic international en septembre (Crédits : D.R)
Si les liaisons internationales se portent bien, un premier "effet LGV" semble impacter la desserte d'Orly, d'après les chiffres du trafic de septembre à l'aéroport de Bordeaux Mérignac. Les bons résultats internationaux portent une croissance globale à +7,7 %.

Chaque mois, l'aéroport de Bordeaux-Mérignac publie ses statistiques de trafic. Et invariablement ou presque, ce trafic est orienté à la hausse, mois après mois. Cette fois cependant, les chiffres étaient sans doute plus attendus que d'habitude. Après la mise en fonction de la ligne à grande vitesse mettant Bordeaux à 2h04 de Paris Montparnasse en juillet dernier, la période estivale était assez peu propice pour évaluer l'impact réel de cette nouvelle infrastructure sur la clientèle aéroportuaire, même si la SNCF vantait un + 75 % de passagers bienvenu à l'issue du mois d'août. Septembre, et le retour de la clientèle régulière affaires, devait donc permettre d'avoir une idée plus précise.

Que disent donc ces chiffres ? Que le trafic domestique est en baisse de 4,4 % par rapport à septembre 2016, principalement dû au recul de Paris (-16,6 %). L'aéroport ne dit pas de combien a baissé la liaison Bordeaux - Orly mais indique simplement que la liaison Bordeaux - Charles-de-Gaulle reste dans le positif en septembre. On peut donc aisément en déduite que la chute du trafic vers Orly est supérieure à ces 16,6 %, mais on n'en saura pas plus : l'aéroport a décidé de ne pas communiquer de chiffres précis "tant que la SNCF ne communiquera pas les siens".

Difficile en tout cas de ne pas y voir les premiers effets de la concurrence de la LGV, Charles-de-Gaulle en étant plus préservé puisqu'il est avant tout un hub international. Jeudi 12 octobre, Air France doit prendre la parole pour évoquer le bilan de son premier semestre à Bordeaux et ses perspectives. La compagnie devrait en dire plus à ce moment sur la manière dont elle ressent cette nouvelle concurrence, qu'elle juge déloyale, et sur ses intentions pour la Navette Bordeaux - Orly.

Le low cost toujours fer de lance

Pour le reste, le trafic domestique cumule 2,3 millions de passagers (+3 ,7 % par rapport à l'an dernier) et voit la Corse plébiscitée avec Ajaccio (+52,5 %), Figari (+14,5 %) et Bastia (+5,1 %) ainsi que Marseille et Nice (+14,9 % et +29,6 %).

Le trafic international réalise un de ses meilleurs scores de l'année avec 321.000 passagers (+19,7 %) en septembre. L'Espagne reste très prisée avec Tenerife (+81 %), Séville (+18,5 %), Palma de Majorque (+14,6 %) mais surtout Madrid (+53,2 %) et Barcelone (+36,1 %). L'Italie affiche également de fortes croissances avec Naples (+49,7 %), Olbia (+39,4 %), Palerme (+32,3 %) ou encore Pise (+27,9 %). La Grêce et les Iles britanniques ont également bien marché.

Enfin, l'aéroport précise que l'activité low cost, fer de lance de sa stratégie de développement, est en croissance globale de 23,4 % en septembre avec 306.000 passagers, grâce notamment à easyJet, qui pèse pour plus de la moitié du trafic et qui progresse de 12,6 % en septembre, ainsi qu'à Volotea (+ 27,8 % et deux nouvelles lignes en 2018).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/10/2017 à 15:32 :
Air France a raison de considerer cette concurrence deloyale. Mais c'est un peu tard: il aurait du menacer de fermer sa ligne en cas de lancement du chantier, comme il aurait du le faire pour bloquer en son temps celui de Strasbourg etc.
mais c'est tellement plus simple de gesticuler...
a écrit le 06/10/2017 à 10:56 :
Bonjour,

le verbe "Impacter", non seulement d'être affreux phonétiquement (cela n'engage que moi), est un anglicisme qu'il s'agirait d'employer avec mesure et précaution. Il existe tellement d'autres synonymes dans notre belle langue: affecter, toucher, influencer, agir, avoir des conséquences, répercuter, modifier, concerner, influer, ...
http://academie-francaise.fr/impacter

Merci!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :