Bordeaux : RocketFid, la startup qui sait séduire les grands

 |   |  199  mots
En 2014, la startup bordelaise a été choisie par la chaîne Equidia Club, filiale du PMU, après un appel d'offres récent lancé par Bouygues Telecom pour booster son forum qui compte plus de 600.000 utilisateurs
En 2014, la startup bordelaise a été choisie par la chaîne Equidia Club, filiale du PMU, après un appel d'offres récent lancé par Bouygues Telecom pour booster son forum qui compte plus de 600.000 utilisateurs (Crédits : RocketFid)
La startup bordelaise RocketFid déploie une solution de fidélisation qui semble connaître un certain succès auprès des grands comptes. Des conquêtes qui se traduiront par des créations d’emplois cette année.

RocketFid, société créée par Paul Langeard et Yan Jurado, installée au sein de la Cité numérique de Bordeaux, développe un logiciel de fidélisation basé sur les mécaniques de la gamification (ou ludification). La startup bordelaise, qui avait fait parler d'elle en 2014 en étant choisie par la chaîne Equidia Club, filiale du PMU, annonce avoir remporté un appel d'offres récent lancé par Bouygues Telecom pour booster son forum qui compte plus de 600.000 utilisateurs.

Mission accomplie semble t-il puisque selon RocketFid, la participation des utilisateurs exposés à la solution RocketFid aurait augmentée de 18 %. RocketFid annonce également avoir été choisie par la société Dimelo (spécialiste de la relation client digitale) en remplacement de Badgeville, acteur de taille mondiale en matière de gamification des entreprises. RocketFid a également été sélectionnée par Betterise, une application dédiée à la santé humaine, pour produire une solution encourageant l'utilisation de ses services.

Au final, si le carnet de commandes de RocketFid semble prendre du poids, ses rangs sont également en train de s'épaissir. La société, qui compte sept personnes aujourd'hui, prévoit trois recrutements supplémentaires cette année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :