L'export en forte accélération en Nouvelle-Aquitaine

 |   |  473  mots
Les boissons sont, à travers les vins et cognacs essentiellement, le premier produit exporté par la Nouvelle-Aquitaine.
Les boissons sont, à travers les vins et cognacs essentiellement, le premier produit exporté par la Nouvelle-Aquitaine. (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Des exportations en hausse de 1 % en 2016, des importations en baisse de 0,7 %. La Direction régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) de Nouvelle-Aquitaine dresse le bilan des échanges internationaux qui ont eu lieu l’année dernière.

2016 aura été une bonne année pour la Nouvelle-Aquitaine en matière d'échanges internationaux. Ils ont atteint 42,7 Md€ (+0,2 % contre -0,7 % au plan national) selon la Direction régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte). Les principaux partenaires de la région sont l'Espagne, les Etats-Unis et l'Allemagne, puis l'Italie et la Chine, qui concentrent à eux cinq la moitié de ses échanges avec le monde. La région génère un excédent de près de 2,1 Md€ en progression de 20 %. Il s'agit du 4e excédent le plus élevé parmi les régions françaises.

Des ventes à l'export en hausse de 1 %

La région a exporté 22,4 Md€ de marchandises en 2016 soit une progression de ses ventes à l'export de 1 % alors que les exportations françaises de biens ont baissé de 0,9 %. Parmi les plus fortes croissances régionales des exportations, la Nouvelle-Aquitaine est 3e, après les Pays de la Loire (3,9 %) et l'Ile-de-France (1 %). Une croissance principalement soutenue par les économies avancées, notamment les États-Unis, l'Allemagne et l'Italie.

Le secteur agricole et agroalimentaire, locomotive de l'export

Avec 8,4 Md€ d'exportations, le secteur agricole et agroalimentaire, qui représente 37 % des ventes extérieures, est la locomotive de l'export régional. A elles seules, les industries agroalimentaires concentrent près de 27 % des exportations de la région. Les boissons (18,5% des exportations), dont la région est le 1er exportateur en France, sont, à travers les vins et cognacs essentiellement, le premier produit exporté (4,2 Md€ , -1,4%). Les produits de la culture et de l'élevage (9,5% des exportations régionales) qui ont généré 2,1 Md€ d'export, ont quant à eux enregistré une chute de 11 % en 2016.

Les matériels de transport figurent au second rang des exportations de la région avec 4 Md€ de ventes. Ce secteur rassemble notamment les produits de la construction aéronautique et spatiale (2,2 Md€ en hausse de 7,5 %), et les équipements automobiles (1 Md€). Viennent ensuite les bois, papier et carton (1,6 Md€), les produits chimiques (1,1 Md€) et le matériel électrique (1 Md€).

La Nouvelle-Aquitaine est ainsi devenue, en 2016, la 7e région française la plus exportatrice devançant désormais Provence-Alpes-Côte d'Azur. La région a représenté 5 % des exportations de la France, part qui demeure stable.

Des importations en baisse de 0,7 %

La Nouvelle-Aquitaine est aussi la 9e région française en termes d'importations. Des importations qui ont baissé de 0,7 % en 2016 pour atteindre 20,3 Md€.  Alors que ses principaux fournisseurs sont l'Espagne (14 % de ses achats), l'Allemagne (12 %) les Etats-Unis (10 %) et la Chine (8 %), les achats en provenance de la Chine ont chuté de 7% (après une croissance de 25 % en 2015).

Les produits pétroliers restent le premier produit importé, avec 2,3 Md€ (soit 11 % des importations), malgré une baisse significative de 13 %. Les produits de la construction automobile (1,4 Md€, +7 %) constituent le second poste d'importation. Ils sont suivis des produits chimiques de base (1,3 Md€, + 8 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :