L’emploi intérimaire en hausse de 9,9 % en mai en Nouvelle-Aquitaine

 |   |  203  mots
L'industrie concentre 49,8 % des effectifs intérimaires en Nouvelle-Aquitaine.
L'industrie concentre 49,8 % des effectifs intérimaires en Nouvelle-Aquitaine. (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
En mai dernier, l’emploi intérimaire a augmenté en Nouvelle-Aquitaine : +9,9 % par rapport à mai 2016 avec une croissance dans tous les secteurs, notamment les transports. Une forte hausse est notamment constatée dans la Creuse (+37,1 %).

L'évolution de l'emploi intérimaire reste orientée à la hausse en mai 2017 en Nouvelle-Aquitaine avec +9,9 % par rapport à mai 2016. C'est plus qu'au niveau national qui fait état d'une augmentation de 6,3 % avec toutefois un ralentissement par rapport au mois d'avril, qui doit être interprété avec prudence relève Prism'emploi, dans son dernier baromètre. L'activité du mois de mai est en effet traditionnellement perturbée par les ponts et les jours fériés.

Dans la région, la croissance concerne tous les secteurs avec en tête les transports (+17,3 %). Viennent ensuite le BTP (+10,8 %), l'industrie (+9,8 %), le commerce (+9,5 %) et les services (+4,8 %). C'est l'industrie qui concerne le plus de salariés intérimaires (49,8 %).

Forte hausse dans la Creuse : +37,1 %

Des différences sont en revanche perceptibles en fonction des départements. La Creuse se démarque particulièrement avec des effectifs en hausse de 37,1 %. Un seul département de Nouvelle-Aquitaine fait état d'une baisse : les Landes avec -4,4 %. Dans le détail, la Gironde est à +7,5 %, la Charente-Maritime à +13,8 %, la Vienne à +13,4 %  ou encore les Pyrénées-Atlantiques à +12,6 %.

Au niveau national, au cours des 5 premiers mois de l'année, le travail temporaire progresse de 7,8 % ce qui correspond à la création de 45.000 emplois en équivalent temps plein. La Nouvelle-Aquitaine est à +10,2 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :