Emploi : ACTE a accompagné 850 cadres et jeunes diplômés en 20 ans

 |   |  381  mots
Un atelier dispensé dans les locaux d'ACTE Bordeaux.
Un atelier dispensé dans les locaux d'ACTE Bordeaux. (Crédits : DR)
ACTE Bordeaux a accompagné plus de 850 cadres et jeunes diplômés en recherche d’emploi. 80 % ont trouvé un emploi correspondant à leur projet. L’association dresse le bilan de ses 20 ans d’existence.

Plus de 850 personnes ont été accompagnées par l'association ACTE (Association chrétienne pour le travail et l'emploi) Bordeaux depuis 1997. Son président René Bannier s'en réjouit. "Nous travaillons aux côtés de 80 personnes chaque année, c'est-à-dire deux fois plus qu'il y a 5 ans et le résultat est satisfaisant : près de 80 % ont trouvé un emploi correspondant à leur projet."

ACTE Bordeaux accompagne, conseille et encourage les cadres mais aussi les jeunes diplômés (5 à 10 % chaque année) dans leur recherche d'emploi. Chaque "Actiste" est ainsi accompagné pendant une période d'environ 9 mois qui se découpe en deux étapes.

"Dans un premier temps, la phase réflexive qui dure 4 à 5 mois permet de faire un bilan de compétences avec la personne pour pouvoir valider un projet professionnel. Deux entretiens individuels de 1h30 sont proposés chaque semaine. Puis vient la deuxième étape dite phase active qui consiste à participer à des ateliers collectifs avec de la théorie et de la pratique. Nous proposons notamment des simulations d'entretiens", détaille René Bannier.

Une trentaine de bénévoles, dont 23 consultants, sont mobilisés pour assurer cet accompagnement.

"Nous faisons également appel à une cinquantaine de valideurs, des personnes issues de différents secteurs du monde professionnel, qui comme leur nom l'indique valident les projets professionnels des personnes que nous suivons. Enfin, nous travaillons également en étroite collaboration avec EDC qui fédère 140 à 150 patrons d'entreprise."

René Bannier met ainsi en avant une bonne connaissance du marché de l'emploi mais vante aussi une association qui "travaille sur la reconstruction de la confiance en soi au lieu des sempiternelles leçons de CV".

"C'est un coaching professionnel centré sur l'individu, qui permet de faire ressortir le meilleur de nous-même pour être manager de notre avenir", ajoute Amaury Auguste Dormeuil qui a été suivi par ACTE et qui est aujourd'hui responsable du service travaux chez Tennis Jean Becker.

L'association née en région parisienne en 1993, implantée à Bordeaux depuis 1997 est également présente à Nantes (2000) et à Toulouse (2010). ACTE ne bénéficiant d'aucune subvention, chaque personne suivie verse une participation en fonction de ses ressources. Un entretien préalable est prévu pour intégrer le processus d'accompagnement. "Ce qui est déterminant, c'est surtout la motivation", explique René Bannier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :