Fabien Farge, Helper-Drone : "La pointe de diamant du dispositif de secours"

 |   |  344  mots
Fabien Farge est l'un des co-créateurs du drone sauveteur Helper.
Fabien Farge est l'un des co-créateurs du drone sauveteur Helper. (Crédits : DR)
Fabien Farge, médecin urgentiste, co-créateur du drone sauveteur Helper, est l'invité du Club Eco de La Tribune dans le cadre de Biznext 2016. Il nous présente ce drone, conçu l'an dernier avec Gérald Dumartin, pompier et pilote de drone, et Anthony et David Gavend, programmeurs, qui fait déjà l'objet de nouveaux développements.

Fabien Farge, médecin urgentiste depuis 15 ans, en off-shore sur les plateformes pétrolières de Total en Angola et l'été sur les plages de Biscarrosse, présente dans cette interview l'histoire du drone sauveteur Helper, créé avec un ami pompier, pilote et constructeur de drone, Gérald Dumartin, ainsi qu'avec David et Anthony Gavend, cofondateurs du bureau d'études MyWebTeam.

"Il faut imaginer ça comme une ambulance : le drone c'est le vecteur, l'innovation c'est ce que l'on va mettre avec : une bouée connectée communicante avec un dispositif médical qui va être largué sur la personne en train de se noyer. Nous avons également développé un système d'information géographique dynamique, mais ce que l'on propose c'est une cartographie simplifiée, système que l'on a breveté et qui nous a permis entre autres avec la bouée connectée d'être primés au concours Lépine européen. Nous avons un système qui permet de larguer la bouée quasiment dans les bras de la victime avec un retour vidéo. C'est la pointe de diamant du dispositif de secours."

Dans cette interview enregistrée en décembre 2016, après avoir reçu le Prix de l'innovateur de l'année lors de Biznext 2016, Fabien Farge annonce le développement d'un drone Samu, équipé de matériel à l'usage des témoins, pour pouvoir intervenir en premier lieu dans l'attente de l'arrivée des secours. Ce projet est accompagné par le Samu 40 et le laboratoire Schiller, un des leaders mondiaux des défibrillateurs semi-automatiques.

Lire également : Helper Drone crée un kit de secours avec le Suisse Schiller

"Des mairies nous ont contacté, mais aussi des pays comme le Brésil, le Portugal ou l'Espagne. C'est vraiment en train de bouillonner. Nous sommes dans une phase de pré-industrialisation. Nous avons eu l'idée, nous avons prouvé que cela fonctionne sur le sauvetage côtier comme en off-shore, le concept a passé le mur de la réalité. Maintenant nous allons lancer une levée de fonds."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :