Alain Chêne, BAAS : "L'apprentissage, une vraie voie pour accéder à des postes à responsabilité"

 |   |  266  mots
Alain Chêne, directeur de Thales Avionique au Haillan
Alain Chêne, directeur de Thales Avionique au Haillan (Crédits : DR)
Alain Chêne, directeur de Thales Avionique, au Haillan, est l'invité du Club Eco de La Tribune dans le cadre des Talents aquitains de l'aéronautique et de l'espace, organisés avec BAAS (Bordeaux Aquitaine Aéronautique et Spatial), association qu'il préside.

Alain Chêne dirige Thales Avionique au Haillan, qui est le centre de compétence du groupe Thales pour les systèmes d'avionique tels que les cockpits civils (Airbus) ou militaires et les radars, avec Thales Systèmes aéroportés à Pessac, radars qui équipent le Rafale ou le Mirage 2000.

Ces deux établissements se regrouperont au printemps sur le Campus Thales à Mérignac, qui rassemblera ainsi 2.600 collaborateurs du groupe dont ceux du site de Vélizy, centre de compétence calculateurs du groupe.

Alain Chêne préside également BAAS (Bordeaux Aquitaine Aéronautique et Spatial), association qui existe depuis plus de trente ans et compte une trentaine de membres autour de grands groupes industriels du bassin aquitain :

"Nous essayons d'intégrer les PME et ETI pour leur donner de la visibilité, les promouvoir, les aider dans le développement économique de leurs structures", précise Alain Chêne.

Des réflexions sont également en cours pour la création d'un BAAS Nouvelle-Aquitaine, grande région qui, entre grands groupes, ETI et PME, compte plus de 70.000 emplois directs et indirects dans la filière aéronautique/spatial/défense.

En tant que président de BAAS, il évoque également cette deuxième édition des Talents aquitains de l'aéronautique et de l'espace, que la Tribune coorganisait :

"BAAS a voulu cette année valoriser la filière par apprentissage. On se rend compte qu'il n'y a pas une seule voie pour arriver dans l'aéronautique en passant par les grandes écoles ou par les universités. L'apprentissage est une vraie voie pour accéder à des postes à responsabilité."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :