Bordeaux aura son musée de la mer mi-2018

 |   |  469  mots
Installé dans le quartier des Bassins à flot à Bordeaux, le Musée de la mer et de la marine ouvrira ses portes en 2018.
Installé dans le quartier des Bassins à flot à Bordeaux, le Musée de la mer et de la marine ouvrira ses portes en 2018. (Crédits : Brochet Lajus Pueyo)
Passionné de bateaux, Norbert Fradin construit à Bordeaux un Musée de la mer et de la marine, programmé pour ouvrir ses portes mi-2018. Entièrement privé, il sera financé par le groupe Fradin qui a prévu d’y investir plus de 25 M€ et abritera entre autres la vaste collection du promoteur bordelais.

"J'ai une petite passion pour la mer, j'ai collecté depuis plusieurs années des tableaux, des maquettes, des bateaux et j'ai toujours pensé que Bordeaux était légitime pour accueillir un lieu dédié à la marine."

En 2018, ce sera chose faite. Norbert Fradin a en effet posé la semaine dernière la première pierre de ce qui sera le "Musée de la mer et de la marine". Les travaux ont donc débuté sur un terrain appartenant au promoteur bordelais dans le secteur des Bassins à flot, quartier emblématique de l'histoire maritime de Bordeaux en plein renouveau qui accueille également la Cité du vin.

Ce projet porté depuis quatre ans occupera 13.500 m2 de plancher, s'étagera sur 7 niveaux s'élevant sur une hauteur totale de 45 mètres. Il sera dédié à l'histoire de la marine bien sûr mais aussi à tout ce qui se passe aujourd'hui dans les océans.

"Ce sera un musée conservatoire et un lieu en relation avec le présent, en lien avec des historiens et des universitaires pour voir comment l'océan évolue, alors qu'il est l'avenir de l'humanité, avec toutes les espèces nouvelles que l'on y découvre tous les jours. Nous serons en lien avec le tissu scientifique, mais aussi avec la plaisance."

Pôles d'extension extérieurs

Pour mener à bien son objectif de créer un bâtiment très contemporain, Norbert Fradin a choisi Olivier Brochet, architecte reconnu en la matière pour ses travaux sur le Musée Fabre de Montpellier, le Musée de l'Orangerie ou le Musée de l'Homme au Trocadero à Paris. On y retrouvera tout ce qui fait la raison d'être des musées : des expositions permanentes et temporaires, des animations, un auditorium de 380 places, mais aussi un restaurant, un bistrot interactif, des jardins suspendus à 35 mètres de haut pour permettre au public de profiter de ce qui sera un lieu de vie lui permettant de naviguer entre l'extérieur et l'intérieur.

Ce nouveau musée bordelais sera accompagné de pôles d'extension, à travers d'abord un lieu dédié à la restauration d'une flotte de bateaux de courses, notamment le voilier Vendredi 13 du navigateur Jean-Yves Terlain, financé par le cinéaste Claude Lelouch, qui sera le porte-drapeau du musée de Bordeaux et dont la restauration a été confiée à l'association Rêves de sens.

Une antenne du musée sera également installée à Blaye "destinée à rappeler ce fil rouge entre Bordeaux et l'océan qui fait que cette région a été alimentée par le commerce maritime" précise Norbert Fradin.

Ce musée totalement privé, dans lequel 25 à 30 M€ vont être investis par le groupe Fradin, doit ouvrir ses portes mi-2018, autour des collections privées de Norbert Fradin, enrichies par de nouvelles œuvres en cours d'acquisition.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :