La Cité du vin, la nouvelle ambition signée Bordeaux

 |   |  548  mots
Une fois inaugurée (officiellement le 2 juin 2016), La Cité du vin, un monde de cultures, tentera d'attirer chaque année 450.000 visiteurs prêts à rencontrer, à Bordeaux, l'ensemble des cultures du monde des vins.
Une fois inaugurée (officiellement le 2 juin 2016), "La Cité du vin, un monde de cultures", tentera d'attirer chaque année 450.000 visiteurs prêts à rencontrer, à Bordeaux, l'ensemble des cultures du monde des vins. (Crédits : Murpleindroit)
Désormais dotée d’un nom définitif et d’une signature officielle, “La Cité du vin, un monde de cultures” est un ovni culturel, architectural et touristique. Un ovni qui ouvrira ses portes le 1er juin et qui aura pour mission d’installer définitivement Bordeaux en tant que capitale mondiale… du patrimoine culturel des vins des cinq continents.

Aux oubliettes le "Centre culturel et touristique du vin" (CCTV), exit la "Cité des civilisations du vin". Depuis son lancement, en 2009, ce projet, espace unique au monde, pluridisciplinaire, à la fois espace d'exposition, de sensibilisation, de découverte et de réflexion autour du vin, se cherchait un nom.  Cela n'est plus le cas, officiellement, depuis hier soir. Désormais baptisé La Cité du vin, cet espace unique au monde qui ouvrira ses portes mercredi 1er juin, (inauguration officielle jeudi 2 juin 2016) et que certains voient déjà en "Unesco" vitivinicole, s'est aussi doté d'une nouvelle identité visuelle révélée hier soir dans les murs de mairie de Bordeaux.

La Cité du Vin - Bordeaux

Le nom, la signature et le logo définitif de La Cité du vin, tels qu'ils ont été présentés hier dans les salons de la mairie de Bordeaux

"Au fur et à mesure de l'avancée du projet puis des travaux, nous avons testé le ressenti des Bordelais et des visiteurs, des professionnels ou des amateurs de vin sur le nom qui avait été choisi en 2013, explique Philippe Massol, directeur du projet. Au final, et une étude vient de le confirmer, le mot civilisations nuisait à l'image du projet. La cité des civilisations du vin était un nom peu facilement mémorisable et antinomique de la modernité du projet. Le terme "cité", lui, s'est imposé. L'équipement qui sera livré dans quelques mois n'est ni un musée, ni une cave, pas un parc à thème mais un lieu d'échanges et de vin à forte connotation culturelle : "cité" est le meilleur terme pour le définir", ajoute celui qui est actuellement à la tête d'une équipe de 25 personnes et qui, le jour de l'inauguration, pourra s'appuyer sur une centaine de salariés.

Au total, avec les salariés des entreprises sous-traitantes de la sécurité et de l'entretien, plus de 150 personnes feront vivre La Cité du vin qui aura nécessité, pour sa seule construction, un investissement de 50 M€ et nécessite 31 M€ de plus pour l'aménagement, la scénographie ultra moderne et immersive (confiée au Londonien Casson Mann), la création des espaces de restauration (bar à tapas, restaurant panoramique...). Un investissement qui devrait être assuré à hauteur de 25 % (20 M€, tarif adulte pour visite et dégustations) par la Fondation pour la culture et les civilisations du vin, présidée par la Bordelaise Sylvie Cazes, qui a déjà réuni 18 M€  et 70 mécènes à sept mois de l'ouverture des portes.
Mises au point par l'agence de communication bordelaise Inoxia, l'identité, sa signature et sa baseline "un monde de cultures" déclinée dans toutes les langues, ont été rendues publiques hier soir.
Le logo retenu évoque l'architecture de ce "Guggenheim" du vin dessiné par l'équipe d'architectes XTU d'Anouk Legendre et Nicolas Desmazières.
Les stries verticales du logo peuvent rappeler des rangs de vignes, la boule insérée dans le dessin de la tour : un grain de raisin.
Forte de son originalité, de son nom définitif et de sa signature à vocation internationale, la Cité du vin est désormais armée pour tenter de réussir son challenge : attirer au moins 450.000 visiteurs payants (20 euros) chaque année et renforcer Bordeaux en tant que place forte mondiale du vin et de l'œnotourisme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :