L'Addition lève 5 M€ et recrute 40 personnes

 |   |  483  mots
Olivier Repessé et Sébastien Constant, cofondateurs de L'Addition
Olivier Repessé et Sébastien Constant, cofondateurs de L'Addition (Crédits : L'Addition)
Basée à Bordeaux à la Bourse maritime, L'Addition annonce avoir bouclé un tour de table de 5 M€ auprès d'investisseurs bordelais. Créatrice d'une application de caisse enregistreuse sur iPad dédiée au monde de la restauration, la société va embaucher 40 personnes en Nouvelle-Aquitaine pour conforter son développement.

Fondée en 2012, aujourd'hui à l'équilibre, L'Addition ne fait pas partie des startups "cash burners". Cette solidité, ainsi que son positionnement sur une cible bien identifiée, celle des restaurateurs, semblent en tout cas avoir séduit Galia Gestion et CM CIC Capital privé auprès de qui elle a bouclé un tour de table de 5 M€.

"Le concept de notre application sur iPad est simple : proposer un logiciel extrêmement ergonomique spécifiquement pensé pour les métiers de la restauration, depuis la prise de commande jusqu'à la comptabilité. Ce tour de table vient asseoir notre légitimité et va nous permettre de conquérir de nouveaux territoires", confie Sébastien Constant, cofondateur de la société Adstellam, qui édite L'Addition, avec Olivier Repessé.

40 embauches annoncées en 2017

L'Addition compte désormais plus de 9.000 utilisateurs et 2.500 clients. Choisie notamment par Metro Cash& Carry, l'application propose plus de 300 fonctionnalités et a enregistré pour 1 milliard d'euros de transactions en 2016. Depuis la tablette tactile d'Apple, il est possible de gérer et de planifier les réservations et sa base clients, de prendre la commande, d'encaisser, d'obtenir un plan de la salle, d'envoyer des bons en cuisine... Le logiciel propose également des outils de suivi et de comptabilité, que le restaurateur peut utiliser à distance, chez soi ou en déplacement.

250 nouveaux clients par mois

La startup compte être présente dans 15 villes majeures en France d'ici la fin de ce 1er semestre 2017 et annonce vouloir recruter 40 salariés cette année en région Aquitaine.

"Nous cherchons avant tout des développeurs, une denrée rare sur Bordeaux, explique Sébastien Constant. Mais nous mettons aussi en place une structure de développement commercial dans les grandes villes de France. Notre cible est très vaste : elle va du triporteur ou du food truck jusqu'à la grande brasserie de 4.000 m2. Il faut savoir que le marché est très atomisé et que ce ne sont pas forcément les grandes franchises qui génèrent l'essentiel du chiffre d'affaires du secteur de la restauration."

L'Addition a pour le moment choisi d'être très présente sur le volet digital avec une présence importante sur Internet, plutôt que de déployer une immense flotte de commerciaux sur le terrain à la rencontre de tous les petits restaurateurs. Une stratégie qui semble gagnante puisque 250 nouveaux clients utilisent son application chaque mois. La startup vient également d'embaucher une personne pour développer spécifiquement les grands comptes. Son modèle économique repose sur l'abonnement au logiciel L'Addition ainsi que sur le matériel qu'elle propose elle-même pour plus de simplicité. Le dernier exercice 2015 / 2016 s'est achevé sur un chiffre d'affaires d'1,5 M€. Au regard de la croissance actuelle, le duo de fondateurs envisage 2 M€ de CA sur les 2 mois glissés de 2017 et un doublement de ce chiffre chaque année pendant 3 ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :