Bruxelles retient Bordeaux pour démanteler les navires

 |   |  293  mots
C'est dans le port de Bassens (notre photo) qu'a été installée l'unité de démantèlement des navires.
C'est dans le port de Bassens (notre photo) qu'a été installée l'unité de démantèlement des navires. (Crédits : DR)
Le port de Bordeaux vient d’être agréé par l’Union européenne pour le démantèlement des bateaux.

Le dossier du démantèlement des bateaux au port de Bordeaux avance doucement depuis des années mais semble avoir fait un bond en avant avec la décision de l'Union européenne de retenir Bordeaux Port Atlantique (marque commerciale du Grand port maritime de Bordeaux), parmi les 18 sites mondiaux sélectionnés pour cette activité. Le site de démantèlement du port de Bordeaux est le plus important de France. Le démantèlement des bateaux est encore massivement le fait de chantiers aux normes de sécurité moins que minimalistes, en Inde, aux Philippines, en Chine ou encore au Bangladesh, avec de vrais forçats de la découpe et de la récupération des métaux.

Mais avec la forme de radoub numéro trois de Bassens (240 mètres de long et 34 mètres de large), son terre-plein polyvalent de 3,5 hectares -avec plusieurs milliers de mètres carrés de dalles étanches-, et ses équipements qui correspondent aux normes d'une installation classée pour la protection de l'environnement (ICPE), le site bordelais se classe parmi le top 6 européen. Véolia est en train d'achever au port de Bordeaux le démantèlement de l'ex-porte-hélicoptères Jeanne d'Arc. Et bientôt, dans quelques semaines, ce sera au tour de l'ex-Colbert. Rappelons que ce croiseur de la Marine nationale a commencé sa retraite amarré aux Chartrons, de 1993 à 2007, où il a servi de musée avant d'être retiré de la ville. Car il ne faisait pas que des heureux à Bordeaux. Et en écho au célèbre film des années 1960 "Coulez le Bismarck !", l'association bordelaise "Couler le Colbert" s'était mis en tête de libérer définitivement le paysage bordelais de sa silhouette massive.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :