L’équipementier Le Bélier reste en forme

 |   |  259  mots
Le Bélier a prioritairement misé sur l'aluminium, très résistant et très léger, présent massivement dans les automobiles haut de gamme.
Le Bélier a prioritairement misé sur l'aluminium, très résistant et très léger, présent massivement dans les automobiles haut de gamme. (Crédits : Peugeot)
Le bénéfice net du groupe Le Bélier (siège à Vérac - Gironde) a continué à progresser au 1er semestre 2016. Le groupe s'apprête à investir 33 M€.


Malgré un recul de 3,1 % du chiffre d'affaires au 1er semestre 2016, à 158,5 M€, le groupe Le Bélier, équipementier en pièces aluminium pour le secteur automobile coté en bourse, qui emploie 3.533 salariés, dont 330 au siège à Vérac (Gironde), a vu plusieurs de ses indicateurs financiers s'améliorer. Le résultat net groupe a ainsi atteint 12,9 M€, en hausse de 1,5 % sur un an. Le résultat opérationnel courant progresse quant à lui jusqu'à 18,3 M€, soit une hausse de 4,5 %. Le coût de l'endettement net du groupe est en recul de 300.000 €, à 0,8 M€. La dette nette du Bélier, qui avait connu un fort rebond en 2014, à 39,2 M€, après un plus bas à 8,4 M€ en 2013, repart à la hausse au 1er semestre 2016, à 23,9 M€. Une évolution modérée qui tient le groupe girondin loin de sa moyenne haute des années 2007, 2008 et 2009, à 66 M€.

Une situation d'autant plus équilibrée que les fonds propres sont eux aussi en hausse régulière, à 117 M€ au 1er semestre 2016, contre un total de 110,6 M€ l'an dernier, et 91,7 M€ en 2014. De son côté le taux d'endettement est calé à 20 % depuis 2015, après un plus haut de 269 % en 2008. Par ailleurs Le Bélier annonce des commandes représentant 190 M€ de chiffre d'affaires cumulé sur la durée de vie des programmes.
En 2016 le groupe compte investir un total de 33 M€ dans le développement, ainsi que le lancement, au final, de 28 nouveaux programmes. Au total le marché mondial devrait progresser de + 3 % avec un plus haut de 3,6 % en Asie du Nord-Est, + 3 % en Amérique du Nord et autant en Europe.






Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :