Financement immobilier : Ashler & Manson mixe physique et digital

 |   |  370  mots
Le site Sitigeo d'Asher & Manson rayonne sur toute la France.
Le site Sitigeo d'Asher & Manson rayonne sur toute la France. (Crédits : Agence Appa)
L’assemblée générale du courtier bordelais Ashler & Manson aura lieu le 28 juillet. Les résultats 2016, en retrait sur 2015, témoignent selon la direction des investissements réalisés pour assurer une croissance durable.

Le courtier bordelais Ashler & Manson, spécialisé en courtage de prêts immobiliers et assurances de prêts, coté en Bourse sur le marché libre, fondé et dirigé par Aymerick Penicaut, vient de confirmer son éligibilité au plan d'épargne en actions (PEA) pour le financement des PME (PEA-PME). En début de mois Ashler & Manson a communiqué le détail de son activité 2016. Le chiffre d'affaires (non audité) d'Ashler & Manson est ainsi passé de 983.000 euros en 2015 à 957.821 euros l'an dernier, soit un tassement de 2,95 % entre les deux exercices.

La direction souligne que cette évolution légèrement baissière s'est faite tandis que le volume de crédit était en hausse de +20 %, passant de 102 à 120 M€ entre 2015 et 2016.

"2016 constitue une année d'investissements commerciaux et de digitalisation pour Ashler & Manson", éclaire la direction de l'entreprise. Qui met en avant la poursuite du déploiement de son réseau, avec l'ouverture de deux nouvelles agences à Rennes et Paris, le recrutement de commerciaux, "avec un effort important engagé sur la formation et la mise en place des nouvelles équipes", sachant que fin 2016 "Ashler & Manson comptait 25 collaborateurs".

Activité en hausse au 1er semestre

Autre fait marquant de l'exercice 2016 : l'entrée dans le digital, avec le lancement national du site www.sitigeo.com nouveau portail d'achats et de ventes immobilières "100 % gratuit et 100 % précis". Dédié à la vente directe de biens immobiliers entre particuliers, Sitigeo manifeste, selon la direction de l'entreprise, une stratégie qui a "comme objectif d'arriver d'ici fin 2017 à un cheminement client en full digital pour accompagner les nouveaux usages".

La perte de 40.667 euros enregistrée traduit selon Ashler & Manson "les efforts d'investissement - l'ensemble des coûts ayant été passé en charges sur l'exercice - qui vont accompagner le développement futur de la société".

Au 31 décembre 2016 les fonds propres de la société s'élevaient à 260.486 euros pour un endettement financier net de 87.254 euros. A la fin du 1er semestre 2017 le chiffre d'affaires estimé d'Ashler & Manson ressortait à 550.000 euros contre 350.000 euros au 1er semestre 2016, soit une hausse de plus de 50 %, et la direction estime que cette croissance devrait se poursuivre "dans un environnement de taux de crédit qui demeure toujours exceptionnellement bas".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :