Le groupe Pichet, à nouveau en forte hausse, recrute 500 personnes

 |   |  587  mots
Pichet, qui veut se positionner sur l'hôtellerie haut de gamme, a été choisi à l'automne dernier par la mairie de Dunkerque pour construire le futur Grand Hôtel & Spa de la station de Malo-les-Bains.
Pichet, qui veut se positionner sur l'hôtellerie haut de gamme, a été choisi à l'automne dernier par la mairie de Dunkerque pour construire le futur Grand Hôtel & Spa de la station de Malo-les-Bains. (Crédits : DR)
Pichet annonce une forte croissance sur l'année 2016, évolution positive qui concerne tous ses métiers, dont une progression de 40 % sur les réservations de logements neufs, et un volume d'activité de 805 M€. Le groupe immobilier annonce dans la foulée 500 recrutements dont la moitié en Nouvelle-Aquitaine.

Sur un marché en croissance, le groupe immobilier Pichet a publié ce matin des résultats en forte hausse, avec un volume d'activité qui s'établit pour 2016 à 805 millions d'euros, contre 555 en 2015. Des performances supérieures au marché, qui concernent tous ses métiers, précise le communiqué. Dans la promotion immobilière, le groupe a enregistré 4.087 réservations de logements neufs, en progression de 40 % en 2016 dans un marché en hausse de 20,6 %. L'administration de biens gère plus de 40.000 logements sur toute la France. L'exploitation hôtelière a connu une croissance de 19,2 % par rapport à 2015 avec une capacité portée à 6.500 lits. La foncière gère désormais un patrimoine de 72.000 m², pour une valeur d'actifs de 408 millions d'euros. 2016 a également été marquée par l'inauguration du nouveau chai du Château Les Carmes Haut-Brion (33 ha de vignoble en Pessac-Léognan) confié au designer Philippe Starck.

Le groupe enregistre une nouvelle croissance de ses fonds propres de 12 % qui s'établissent à 176 millions d'euros.

"Les performances de notre groupe confirment la pertinence de notre stratégie de développement territorial national, particulièrement accentuée en Ile-de-France. Notre capacité d'innovation nous permet de réaliser des projets uniques et de grande envergure", a commenté Patrice Pichet, PDG et fondateur.

Fort de ses résultats et pour porter ses ambitions dans l'Hexagone, le groupe qui compte désormais 9 directions régionales (Bordeaux, Paris 1, Paris 2, Bayonne, Nantes, Lille, Lyon, Marseille, Toulouse) et emploie 1.000 collaborateurs, annonce qu'il va recruter cette année 500 collaborateurs au niveau national. 50 % des embauches concernent la région Nouvelle-Aquitaine. Au-delà des commerciaux (130 recrutements), le groupe recrute pour la promotion immobilière (responsables et directeurs de programmes, développeurs fonciers), et pour tous les autres métiers du groupe (hôtellerie, administration de biens), ainsi que sur les fonctions supports.

Nouveaux projets pour 2017

Pichet, qui est en effet aujourd'hui le 9e promoteur francilien en volume avec 1.700 lots en construction, ambitionne de réaliser en région parisienne plus de 2.000 ventes par an à l'horizon 2019. Le groupe a d'ailleurs renforcé sa direction Ile-de-France et Hauts-de-France afin d'y poursuivre et structurer son développement. Son siège parisien de 2.500 m² dans le VIIIe arrondissement sera inauguré prochainement. Plusieurs programmes vont être livrés dans cette région : une résidence hôtelière et étudiante à Choisy-le-Roi ; un ensemble de logements et commerces à La Rochette dont une résidence dédiée au bien-être des séniors ; des programmes à Villecresnes, Villiers-le-Bel, etc.

Lire également : Le groupe bordelais Pichet lauréat du concours "Réinventer Paris"

Le groupe a par ailleurs concrétisé l'an dernier plusieurs projets d'envergure dont la signature officielle de la charte du 1er éco-quartier du Bassin d'Arcachon ("Les Portes du Pyla") comportant notamment un système de chauffage par géothermie unique au monde ou le lancement du plus grand pôle commercial du Bassin d'Arcachon : Retail Parc "Les Océanides" de 22.000 m² qui doit ouvrir ses portes au quatrième trimestre 2017.

Lire également : "Pichet lance le premier écoquartier du bassin d'Arcachon"

Autre projet : la construction de l'immeuble de bureaux à ossature bois le plus élevé de France avec 7 niveaux et 30 mètres de haut, à Bordeaux Euratlantique.

Lire également : "Bordeaux Euratlantique : Pichet vend en Vefa son immeuble à ossature bois"

Le groupe se développe par ailleurs sur l'hôtellerie haut de gamme avec le projet de Grand Hôtel de Malo-les-Bains, et le lancement du chantier d'un nouvel hôtel 4 étoiles à Bordeaux signé Philippe Starck, projet sur lequel le groupe ne veut pas donner plus de détails dans l'immédiat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :