Le Salon de la maison neuve surfe sur la santé retrouvée du secteur

 |   |  357  mots
Le 9e Salon de la maison neuve de Bordeaux s'ouvre dans un contexte favorable. Le marché est reparti à la hausse.
Le 9e Salon de la maison neuve de Bordeaux s'ouvre dans un contexte favorable. Le marché est reparti à la hausse. (Crédits : DR)
Le 9e salon de la maison neuve se tiendra les 11 et 12 février. Il est organisé par les constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment en Gironde dans un contexte très favorable.

 "La maison individuelle demeure l'habitat préféré des Girondins, comme des Français", se réjouit d'emblée Franck Schikowski, président départemental des constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment en Gironde. Il est l'organisateur du 9e Salon de la maison neuve de Bordeaux et affiche un large sourire. Cette première édition 2017 du salon ouvrira ses portes dans un contexte très favorable. Une demande soutenue, des achats en forte progression. Après plusieurs années difficiles, le redémarrage du marché amorcé en 2014 est confirmé. Autre signe du dynamisme du secteur, les lenteurs liées à l'attribution des permis de construire semblent progressivement s'abolir.

Des mises en chantier en hausse de 4 % en Gironde

Pour expliquer le regain actuel des ventes de maisons neuves, Franck Schikowski avance plusieurs explications :

"Le marché est aujourd'hui porté par les trois facteurs clés que sont les taux d'intérêt bas, l'efficacité du Prêt à taux zéro et la stabilité du dispositif Pinel. Fin juillet 2016, le nombre des mises en chantier a augmenté de 4 % en Gironde. Autre chiffre encourageant, le nombre de PTZ a bondi de 50 à 60 % par rapport à l'année précédente, signe du retour massif des primo-accédants sur le marché."

Des indicateurs toujours au vert pour 2017

En 2017, le marché devrait par ailleurs confirmer sa bonne santé.

"La tendance générale est à l'optimisme. Tous les indicateurs sont au vert puisque le dispositif Pinel et le PTZ sont maintenus, et les taux d'intérêt, même s'ils remontent, resteront à des niveaux toujours intéressants", explique Franck Schikowski.

Reste toutefois à relativiser. L'activité actuelle reste bien en deçà de celle observée il y a dix ans : le nombre de ventes de maisons neuves attendu pour 2016 devrait être légèrement supérieur à 130.000 unités - niveau comparable à celui de 2012 - contre près de 170.000 en 2006.

Le 9e Salon de la maison neuve réunira une soixantaine d'exposants : constructeurs de maisons individuelles, banques et organismes de financement, cabinets de conseil et d'expertise, ou encore aménageurs lotisseurs. Rendez-vous les 11 et 12 février au Parc des expos de Bordeaux-Lac.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :