L’Unis veut bien informer les copropriétaires

 |   |  228  mots
Catherine Coutellier
Catherine Coutellier (Crédits : DR)
Les syndics de l’Unis Aquitaine se sont adressés aux copropriétaires lors de l’Université de la copropriété.

La dernière université de la copropriété organisée à Bordeaux par l'Union des syndicats de l'immobilier (Unis) était centrée sur le coût des travaux de copropriété. C'est à l'hôtel Ibis Mériadeck que s'est déroulé cet Atelier N°9.

"Nous avons accueilli 200 personnes pendant cet après-midi. Des copropriétaires mais aussi des étudiants en IUT et BTS Immobilier. En tant qu'association de syndics il est important pour nous de bien informer les copropriétaires sur des sujets aussi importants. Nous avons par exemple fait venir des cordistes, qui interviennent en hauteur et coûtent six fois moins cher qu'une installation d'échafaudage", expose Catherine Coutellier, présidente de l'Unis Aquitaine, qui fédère 152 adhérents.

Les syndics de l'Unis estiment avec quelque raison qu'anticiper sur les problèmes permet d'y faire face avec plus d'efficacité, et en faisant des économies. "Quand il y a des travaux de façade à réaliser, il est possible aux copropriétaires, s'ils sont préparés, de travailler sur le cahier des charges et de pouvoir l'alléger : ce qui peut jouer sur les prix", illustre Catherine Coutellier. Des façades qui peuvent comporter des pièges d'une grande banalité, comme la fissure. Selon sa nature, la fissure peut littéralement changer de statut juridique, d'où l'importance d'avoir à ce sujet les conseils éclairés d'un assureur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :