Dassault pourrait délocaliser vers la Nouvelle-Aquitaine

 |   |  185  mots
L'industriel Dassault Aviation est confronté à un marché de l'aviation d'affaires très complexe.
L'industriel Dassault Aviation est confronté à un marché de l'aviation d'affaires très complexe. (Crédits : © Pascal Rossignol / Reuters)
Selon la CGT, l'avionneur Dassault va mettre en place un plan de restructuration qui toucherait particulièrement le site d'Argenteuil, dans le Val-d'Oise. Sur les 950 salariés, 300 pourraient être mutés à Biarritz. D'autres employés du siège à Saint-Cloud pourraient, eux, atterrir à Mérignac près de Bordeaux.

Le plan de réorganisation imaginé par Dassault Aviation pourrait donc, selon la CGT citée par L'Usine Nouvelle, toucher principalement deux sites. Celui d'Argenteuil, qui verrait entre 200 et 300 salariés sur plus de 900 mutés vers l'usine de Biarritz au Pays basque, qui récupèrerait notamment une partie de l'assemblage des fuselages des appareils de l'avionneur. Et celui de Saint-Cloud, où est installé le siège social de l'entreprise, qui verrait une partir de son personnel rejoindre Mérignac, dans la métropole bordelaise. La société n'a pas confirmé ces informations.

Dassault Aviation souhaite spécialiser ses neufs sites industriels français, notamment en raison d'un marché de l'aviation d'affaires très difficile. L'avionneur n'a enregistré l'année dernière que 33 commandes de Falcon. Il a par ailleurs subi douze annulations de son futur avion d'affaires, le 5X, qui sera mis en service en 2020. Dassault Aviation peut en tout cas remercier le modèle dual civil - militaire qu'il a choisi, le succès du Rafale compensant la baisse de l'activité civile. Le carnet de commandes du Rafale s'élevait à 110 appareils fin 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/02/2017 à 16:03 :
Mais depuis quand la CGT fait-elle l'actu dans un média économique comme La Tribune ? décidément on aura tout vu!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :