Un millier d'entrepreneurs de Nouvelle-Aquitaine au BIG, plus grand rassemblement d'Europe

 |   |  543  mots
(Crédits : Gilles Petipas)
Le 12 octobre, 32.000 entrepreneurs et acteurs de l'économie participeront à la 3e édition de Bpifrance Inno Génération (BIG). Près d'un millier de dirigeants de Nouvelle-Aquitaine prendront la direction de l'AccorHôtelsArena à Paris pour cet événement, plus grand rassemblement de ce type en Europe. Patrice Bégay, directeur exécutif, directeur de la communication et Bpifrance Excellence, présente à La Tribune ce rendez-vous et ses objectifs.

"32.000 inscrits, plus de 50 top speakers, 180 ateliers et conférences, 70 experts internationaux, plus de 3.000 rendez-vous en face à face déjà calés, une trentaine d'innovations en démonstration..." L'inventaire dressé par Patrice Bégay montre bien l'ampleur de cette 3e édition de BIG (Bpifrance Inno Génération), consacrée à trois thématiques principales : la transformation, l'international et la "french fab". Trois piliers que la banque publique d'investissement juge stratégiques. BIG a pour vocation de se pencher sur les tendances et les technologies qui changent l'économie et rendent inexorable la transformation des entreprises déjà installées, tout en rappelant qu'il s'agit non pas d'un objectif mais bien d'une dynamique à nourrir perpétuellement à base d'innovation. La scène principale réunira le temps d'une journée de nombreuses pointures : Jean-Paul Agon (L'Oréal), Nicklas Zennstrom (Skype), Xavier Niel (Free), Arthur Yeung (Tencent), Claire Delaunay (Uber), Michel-Edouard Leclerc (E.Leclerc)... Mais les conférences et ateliers tout autour feront aussi la part belle à de solides experts.

>> Programme et inscriptions au BIG

BIG a aussi pour mission de contribuer au décloisonnement des écosystèmes et à la construction de nouvelles alliances. Cette 3e édition se penchera entre autres sur l'industrie française, alors que vient de naître il y a quelques jours le label "French fab", destiné à devenir la vitrine des savoir-faire industriels de la France sur le modèle de la French Tech et du numérique. "L'industrie est la seule solution au déficit du commerce extérieur, au déficit d'emploi dans les territoires, au déficit d'emplois pour les jeunes. La frenchfab révèle la force, l'inventivité, le potentiel incroyable des jeunes industriels français", affirme Patrice Bégay, convaincu que la France sort de "l'âge du rattrapage" pour s'engager dans une transformation profonde de son économie. Transformation "qui concerne autant les acteurs économiques que les métiers et les territoires. BIG n'est pas du top - down, le but est justement de libérer les énergies des territoires. Think big : c'est le retour de la France qui surprend !"

Patrice Begay, Bpifrance

Patrice Bégay (crédit photo Gilles Petipas)

Parmi les participants à BIG, on trouvera également des clubs sportifs, dont plusieurs de Nouvelle-Aquitaine. Bpifrance a noué des partenariats avec plusieurs entités sportives, dont le club de hockey sur glace des Boxers de Bordeaux avec qui le partenariat sera reconduit ce vendredi soir. L'Aviron bayonnais en rugby, le Poitiers Basket, le Limoges 87 handball et quelques autres... sont quelques exemples en Nouvelle-Aquitaine.

-------

Bpifrance a a accompagné en 2016 8.113 entreprises sur le périmètre de la Nouvelle-Aquitaine, ce qui correspond à un soutien financier de 1,3 Md€. Ce dernier a permis, par effet de levier, le déblocage de plus de 2,8 Md€ de financements publics et privés au bénéfice des entreprises. 74 % des entreprises financées sont des TPE, rappelait le directeur régional de Bpifrance, Bruno Heuclin, en début d'année. La banque publique d'investissement compte au total 3.800 participations dans des entreprises en direct ou via des fonds partenaires. 350 sociétés très performantes de la région sont labellisées Bpifrance Excellence, parmi lesquelles Beauty Success, Geosat, Ceva Santé animale, Ventana... et 18 PME bénéficient des services d'un accélérateur dédié.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :