La Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique signe avec Adviso partners

 |   |  533  mots
Dominique Garnier, directeur général de la Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique
Dominique Garnier, directeur général de la Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique (Crédits : dr)
Le partenariat signé par la BPACA (Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique) et la société de conseil financier Adviso partners donne de nouveaux moyens d’actions en haut de bilan à la banque régionale.

Dominique Garnier, directeur général de la Banque populaire Aquitaine Centre-Atlantique (BPACA), à Bordeaux, a signé hier 18 septembre une convention de partenariat avec la société de conseil Adviso partners, fondée et dirigée par Bertrand Thimonier. La BPACA (groupe BPCE), qui rayonne avec 217 agences sur 11 des 12 départements de Nouvelle-Aquitaine, n'est absente que du Lot-et-Garonne. En 2016 elle a réalisé un produit net bancaire (chiffre d'affaires) de 399 M€, pour 70,6 M€ de résultat net. Au 31 décembre dernier le montant de sa collecte était de 9,5 Md€, pour 2,8 Md€ de crédits distribués et un encours moyen de crédits de 12 Md€.

"Notre banque emploie 2.200 collaborateurs et compte 627.000 clients. Le service entreprises et filières locales dirigé par Christophe Bourdais s'appuie sur 85 salariés, 10 agences et s'occupe de 4.200 entreprises. Nous proposons plusieurs types de services à ces dernières, en internationalisation, ingénierie sociale, ingénierie financière, leasing, affacturage ou encore expertise des flux", éclaire Dominique Garnier.

La banque dispose d'un véhicule régional d'investissement et s'appuie aussi pour les opérations d'une certaine taille sur Natixis, la banque internationale de financement, d'assurance, gestion et services financiers du groupe BPCE (Banque populaire Caisse d'épargne).

Des PME et ETI valorisées de 10 à 100 M€

Si Dominique Garnier s'est intéressé à Adviso partners, c'est parce qu'en plus de la complémentarité entre les deux établissements, il pointe une convergence stratégique. "Les deux entreprises ont un réseau national et un réseau international et elles ont fait le choix de s'installer en région" expose-t-il ainsi. Le patron d'Adviso partners rappelle de son côté qu'il a animé pendant 20 ans des équipes du Crédit agricole, accumulant une très solide expérience en ingénierie financière mise désormais au service de la BPACA.

"Notre cible, ce sont les PME valorisées entre 10 et 100 M€. Nous sommes là pour conseiller, nous ne finançons rien : ça c'est le travail de la banque. Notre partenariat avec la BPACA, c'est le meilleur service parisien proposé par des professionnels en région" résume Bertrand Thimonier.

Pour bien cadrer la démarche d'Adviso partners, dans un contexte de digitalisation accélérée du monde financier, Bertrand Thimonier met à sa façon les points sur les i.

Accompagner aux moments clés

"Nous évoluons dans un univers humain, nos machines prennent l'ascenseur tous les matins. Et en plus de la Banque populaire, nous sommes également partenaires du cabinet Fidal (avocats d'affaires - NDLR). Nous sommes là pour accompagner le dirigeant de PME aux moments clés. Qu'il s'agisse de l'aider à passer la main, d'assurer la montée des cadres au capital, de trouver des relais de croissance, réaliser des acquisitions" illustre Bertrand Thimonier.

Adviso partners est représenté à Bordeaux par Romain Massiah, associé, et connecté à l'international par le biais du réseau Grant Thornton International, dont l'entreprise parisienne est la correspondante unique en France souligne le fondateur et dirigeant. Le capital d'Adviso partners est détenu à 50,02 % par le management, 24,9 % par Fidal et autant par le groupe Banque Populaire, le solde (0,18 %) appartenant aux cadres de l'entreprise. En 18 mois Adviso partners a réalisé 20 opérations, ce dont se réjouit Bertrand Thimonier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :