Les vinaigres Tête Noire investissent 900.000 € pour s’agrandir

 |   |  407  mots
Stéphane Douence, directeur commercial de la Vinaigrerie générale
Stéphane Douence, directeur commercial de la Vinaigrerie générale (Crédits : D.R)
La Vinaigrerie générale, PME de Prigonrieux (Dordogne), productrice des vinaigres Tête Noire et des vinaigres ménagers Grand Ménage, va investir 900.000 € afin de moderniser son outil de production et surtout se doter d’un nouvel entrepôt de stockage de plus de 1.000 m2, pour accompagner une croissance régulière de 10 à 15 % depuis 5 ans.

Avec 12 à 15 % de croissance par an depuis 5 ans, la Vinaigrerie générale doit faire monter en puissance son outil de production. Qu'est-ce qui explique cette progression régulière ? "D'abord un gros travail sur les gammes marketing, explique Stéphane Douence, directeur commercial de la société. Ensuite nous avons une capacité d'innovation assez importante." Ainsi la société a lancé début mars une dizaine de nouveaux produits, dont Tête Noire bio, avec "un beau départ" pour la gamme.

"Nous essayons de nous démarquer par des typicités régionales. La tendance aujourd'hui est d'acheter moins mais mieux, tendance portée par les différentes crises alimentaires. Les consommateurs iront plus à l'avenir vers des démarches locavores ; et les distributeurs ont pris le virage."

L'investissement qui est programmé permettra à la société, qui travaille majoritairement avec la grande distribution, de répondre ainsi aux contraintes sur les volumes. La société devrait ainsi produire plus de 3 millions de cols/an pour 53 références en 2017.

Déploiement national

"Nous travaillons à 90 % avec la grande distribution, régionale surtout, et nationalement de plus en plus puisque nous sommes sur une belle dynamique aussi commercialement. En 2011, nous avions 3 agences commerciales, aujourd'hui nous en avons 12 avec une trentaine de commerciaux. Mais nous saturons en Dordogne, nous n'avons plus de place, donc nous avons décidé d'investir pour pérenniser l'entreprise et répondre aux exigences des clients."

Vinaigrerie générale, Tête Noire

Le futur site de la Vinaigrerie générale

Le nouveau bâtiment de plus de 1.000 m2 sera dédié au stockage. Mais l'entreprise investit également dans son équipement industriel pour pouvoir produire plus rapidement. La totalité représentera un investissement de quelque 900.000 €. Objectif : que le bâtiment soit prêt pour le printemps prochain, l'activité de la Vinaigrerie générale étant marquée par une forte saisonnalité pour la partie alimentaire de sa production.

La société, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 3,7 M€ en 2016, emploie 9 personnes et devrait recruter deux salariés de plus en fin d'année. La progression enregistrée depuis 2011 - le CA était alors de 2 M€ - devrait se poursuivre cette année avec une croissance  attendue de plus de 15 %. Le plus gros du CA étant réalisé avec les vinaigres et sauces vinaigrette Tête noire, les vinaigres ménagers représentant 17 à 20 % du CA, et le bio une part non représentative pour l'instant, ayant été lancé seulement en mars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/08/2017 à 12:15 :
Merci pour cet article étant donné que du fait du principe ménager, le vinaigre blanc étant un produit sain et peu cher est particulièrement efficace pour faire le ménage, je me disais que les fabricants de vinaigre ont du voir depuis quelques années leur CA bien augmenter.

D'autant que je connais des patrons de camping qui l'utilisent car les normes leur imposant des produits sanitaires qui peuvent être ingérés par l'homme, entre une bouteille de vinaigre blanc à 50 ct et un produit chimique à 4 ou 5 euros le choix est vite fait.

Maintenant il est également fort probable que si le phénomène prend de l'ampleur le lobby chimique commande deux ou trois rapports à des scientifiques pour dire qu'il faut interdire le vinaigre en tant que produit ménager.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :