Vente de vin sur Internet : Wine.com détrône Amazon

 |   |  685  mots
L'Américain Wine.com devient le meilleur site de vente de vin, devant Amazon.
L'Américain Wine.com devient le meilleur site de vente de vin, devant Amazon. (Crédits : DR)
Kedge Business School a révélé sur le salon Vinexpo les résultats de son analyse du marché de la vente de vin sur Internet ainsi que le palmarès international des meilleurs sites.

Wine.com, acteur américain historique du marché du vin en ligne, devient le meilleur site de vente de vin, devant Amazon qui rétrograde à la 2e place : tel est le résultat du Palmarès 2017 des meilleurs sites de vente de vin en France et dans le monde, évalués par plus de 2.300 internautes (1). Un autre site spécialisé en vin occupe la 3e place du palmarès international 2017 : le Chinois Yesmywine.com qui gagne quatre places par rapport à la précédente édition.

Le premier site français, www.vente-privee.com, perd 2 places par rapport à 2015 en se plaçant 7e du classement international mais conserve sa place de leader dans le palmarès français. Il est également 1er dans le classement des sites français généralistes de vente de vin, devant deux acteurs de la grande distribution traditionnelle, Auchan, Carrefour, Cdiscount et E.Leclerc. Le site Lavinia.fr se positionne quant à lui 1er du classement français des vendeurs spécialisés, devant Wineandco.com, le caviste Nicolas, www.vigneron-independant.com et grandsvins-prives.com (filiale bordelaise de Carrefour, récemment primé du Trophée marketing d'2AM).

Un marché arrivé à maturité

Au-delà de ce palmarès, l'étude e-Performance Barometer analyse le marché de la vente en s'appuyant sur l'expertise de Kedge Business School dans l'e-commerce et le management du vin et des spiritueux, notamment dans le cadre de sa Wine&Spirits Academy. Principal enseignement : après plus de 10 ans de croissance à deux chiffres, le marché est arrivé à maturité.

Depuis ses prémices, ce marché s'est caractérisé par une croissance forte, supérieure à 30 % par an, portée par la croissance du e-commerce en France et l'enracinement progressif de ce mode d'achat dans les habitudes de consommation de la population.

Les années 2014-2015 ont marqué un tournant pour la vente de vin en ligne avec une croissance qui s'est nettement ralentie avec l'arrivée de nombreux nouveaux entrants. La tendance 2017 est désormais à la stabilisation en raison d'un marché toujours plus concurrentiel et une concentration des acteurs qui doivent atteindre une taille critique pour garantir leur rentabilité et leur pérennité.

Ces nouveaux acteurs ont besoin d'appuis forts au sein de la profession pour se faire une place face à des acteurs historiques, installés et puissants. On note cependant de nombreuses "disparitions" et fermetures de sites, en particulier parmi les acteurs de la première génération, qui n'ont pas réussi à développer suffisamment leur marque, leur chiffre d'affaires et leur clientèle, et ont été contraints de cesser leur activité.

Croissance modérée dans les années à venir

"Alors que nos prévisions en 2015 annonçaient un marché français à 1,5 milliard d'euros pour 2016, il ne devrait finalement représenter en 2017 que 1,4 milliard d'euros, soit 9,4 % des achats de vin qui seront réalisés sur Internet", commente Gregory Bressolles, professeur de marketing à Kedge, responsable de la Chaire Business in a Connected World et auteur de l'étude e-Performance Barometer.

La croissance des ventes des différents acteurs et segments de marché laisse à croire que la barre des 10 % sera franchie en 2018, soit plus de 1,5 milliards d'euros, avec une croissance qui restera positive mais modérée dans les années à venir.

Au niveau mondial, la vente de vin en ligne en 2016 représente 9,8 milliards de dollars et devrait dépasser les 10 milliards en 2017, ce qui représentera environ 5 % des ventes du marché du vin. Ce marché devrait continuer à croître, porté notamment par le développement du e-commerce et de la consommation de vin en Asie.

---------------

(1) Plus de 2.300 internautes issus de 9 pays (France, Espagne, Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Australie, Etats-Unis, Canada et Chine) ont audité 23 sites. Chacun a été jugé par un échantillon de 100 internautes représentatif dans le pays de la population des acheteurs de vin en ligne. Le classement obtenu repose donc sur les évaluations de réels internautes, clients potentiels des sites étudiés. L'échantillon composé en majorité d'hommes (73 %), CSP+ (50 %) avec des revenus nets annuels du foyer élevés (61 % de plus de 30.000 euros), correspond au profil des acheteurs de vins sur Internet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :