La 23e Université hommes-entreprises s'intéressera au pouvoir

 |   |  360  mots
L'Université hommes-entreprises réunit chaque année 600 décideurs.
L'Université hommes-entreprises réunit chaque année 600 décideurs. (Crédits : Ceca)
La 23e Université hommes-entreprises, organisée par le Ceca, réunira 600 décideurs en Gironde les 24 et 25 août. Cette année le thème du pouvoir a été choisi et sera abordé, en compagnie d'invités prestigieux, à travers trois angles : "quel pouvoir et quelle légitimité dans les organisations ?", "l'Homme est-il immortel ? la question du transhumanisme" et "pouvoir et média".

Lieu de remise en question - positive - à l'orée de la rentrée, l'Université hommes - entreprises est progressivement devenu un espace de rencontres réputé. Chaque année, près de 600 décideurs y convergent, venus de toute la France, pour s'interroger et échanger.

Après "Bonheur et performance" en 2015 et "Acteur du changement, maître de son destin" en 2016, la 23e édition, toujours organisée par le CECA, portera sur la question du pouvoir. Le Ceca pose ainsi le thème :

"Nouvelles technologies et émergence de ses nouveaux géants mondiaux (les GAFA), mondialisation, radicalisation politique et religieuse : quels rapports de force créent ces nouveaux acteurs sur nos organisations, dans la société et quelles conséquences sont-elles susceptibles d'avoir sur nous ?"

Une dizaine de grands témoins seront réunis les jeudi 24 et vendredi 25 août au château Smith Haut Lafitte, à Martillac en Gironde. Seront présents :

  • Claude Onesta, ex-entraîneur de l'équipe de France de handball avec qui il a été vainqueur de tous les titres, qui expliquera sa méthode qui lui a permis d'amener une équipe au sommet et de l'y maintenir.
  • Patrick Poivre d'Arvor, venu évoquer les rapports entre les média et le pouvoir, et notamment l'impact de ces rapports dans la dernière élection présidentielle
  • Idriss Aberkane, chercheur en neuro-sciences, ferveur défenseur du biomimétisme, qui consiste à s'inspirer de la nature pour innover
  • Raphaël Enthoven, philosophe et chroniqueur
  • Christian Monjou, enseignant-chercheur, qui évoquera les liens entre pouvoir, puissance et leadership à partir de tableaux de maîtres
  • Claire Ly, Ladji Diallo et Chekeba Hachemi, qui témoigneront tous les trois de leur vie et de leur rapport au pouvoir : la première, comme rescapée des camps khmers rouges au Cambodge ; le deuxième, ancien caïd des banlieues, passé du pouvoir de la haine au pouvoir de l'amour ; la troisième, ayant fui son village natal en Afghanistan à l'âge de 11 ans, devenue la première femme diplomate d'Afghanistan
  • Fabrice Hadjadj, philosophe, et Laurent Alexandre, scientifique, échangeront sur le transhumanisme : jusqu'où ira l'homme "augmenté" et pour quelle finalité ?

>> Programme complet et renseignements

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :