Nouvelle-Aquitaine : le Salon de l’agriculture bientôt à l’étroit

 |   |  427  mots
Le public était au rendez-vous pour le Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine qui a refermé ses portes hier soir.
Le public était au rendez-vous pour le Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine qui a refermé ses portes hier soir. (Crédits : DR)
Avec une fréquentation en hausse (+ 50.000 visiteurs par rapport à 2016), le bilan du Salon de l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine est jugé très satisfaisant par son président. Pour les prochaines éditions, une extension de surface serait toutefois la bienvenue.

Nouveaux territoires, nouvelles races, nouveaux enjeux. Le président de la Chambre régionale d'agriculture, Dominique Graciet, dresse un beau bilan du salon de l'agriculture qui a fermé ses portes hier soir. Manifestation à laquelle il attribue d'ailleurs cette année une note de "5A". Il fait état d'une fréquentation remarquable revenue à un niveau de visitorat inconnu depuis deux ans, en regagnant les 50.000 visiteurs perdus. Dominique Graciet salue également la capacité d'accueil de nouveaux exposants, l'appropriation du salon par tous les acteurs - "personne n'est concurrent" - et la préservation de l'âme du salon, son esprit son ambiance.

"Nous avons su les préserver tout en procédant à une extension et à l'intégration des nouveaux venus des autres ex-régions. Cette nouvelle ampleur, ce souffle de dynamisme qui l'accompagne, ont été ressentis positivement, y compris par les "historiques" du salon qui le fréquentent depuis plus de 10 ans."

Un terrain de jeu devenu exigu

Conséquence de l'arrivée de nouveaux entrants, Dominique Graciet pointe toutefois les limites d'un terrain de jeu devenu aujourd'hui exigu.

"Notre capacité à nous remettre en cause pour accueillir de nouveaux éleveurs et exposants, mais également pour les intégrer dans la vie diurne et nocturne du salon, souffre d'un manque de salles mises à disposition pour gérer tous les événements parallèles (réunions, signatures de conventions, conférences de presse...) dont le nombre s'est considérablement développé."

2 M€ de CA

Autre motif de satisfaction :

"Nous avons tenu notre budget et il n'y aura pas de dépassement : nous serons au-delà des 2 millions de chiffre d'affaires, mais nous sommes conscients que si 2017 est une bonne année, notamment grâce au concours des vins, il faut s'attendre dans les prochaines années à ce que cet événement ressente les conséquences du gel récent qui va gravement impacter la production du millésime 2017", relève Dominique Graciet.

Lire aussi : Le vignoble bordelais victime d'un coup de gel à 1,9 Md€

Le Salon de l'agriculture était organisé dans le cadre de la Foire internationale de Bordeaux, grande vitrine économique du Sud-Ouest, qui a également fermé ses portes hier soir. La fréquentation était estimée hier midi à 220 .000 personnes. "Une audience confortée face à une météo estivale exceptionnelle et à une Fête du fleuve inscrite dans un calendrier avancé", précisent les organisateurs. Sur le plan de l'activité commerciale, cette 96e édition a refermé ses portes sur un bilan d'affaires honorable avec un consommateur qui a privilégié cette année les produits outdoor d'une saison estivale précoce.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2017 à 12:01 :
Les vaches prennent trop de place, arrêtez les stéroïdes !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :