WorldCast Systems se lance dans l’Internet des objets et recrute

 |   |  455  mots
Christophe Poulain, président de WorldCast Connect (à gauche), et Nicolas Boulay, président de WorldCast Systems.
Christophe Poulain, président de WorldCast Connect (à gauche), et Nicolas Boulay, président de WorldCast Systems. (Crédits : WorldCast Connect)
L’entreprise girondine WorldCast Systems, qui conçoit et développe des équipements électroniques et des logiciels pour les professionnels de la diffusion radio et télévision, se diversifie en se lançant dans l’Internet industriel des objets. Des recrutements d’ingénieurs sont en cours.

WorldCast Systems, dont le siège est basé à Mérignac, a décidé de se diversifier en se lançant dans l'Internet industriel des objets (IIoT). WorldCast Connect a été officiellement créée en mars.

"Il s'agit d'une entité juridique à part, une startup adossée à l'entreprise historique, qui va nous permettre d'aller sur des secteurs porteurs et de générer un relais de croissance à l'entreprise. Nous estimons que le marché des systèmes de diffusion radio et TV, notre savoir-faire depuis une vingtaine d'années, va fléchir dans les 10 ans qui viennent. On anticipe donc ce fléchissement en nous diversifiant. Cela dit, il faut voir l'activité autour de l'Internet industriel des objets comme une continuité et non pas un nouveau métier", explique Christophe Poulain, directeur commercial de WorldCast Systems et président de WorldCast Connect.

Attaquer de nouveaux secteurs porteurs

Concrètement, depuis 20 ans, WorldCast Systems propose aux diffuseurs des solutions de surveillance et de gestion des infrastructures, des équipements qui permettent de collecter des données, les analyser et de générer des alarmes.

"L'idée est de valoriser ce savoir-faire dans d'autres secteurs, à savoir l'industrie 4.0, l'énergie, l'agriculture ou encore la smart city (ville intelligente). Dans l'agriculture par exemple, avant, aucune remontée d'information n'était possible à partir des stations de mesure installées en plein champ. Aujourd'hui, nous pouvons envisager qu'elles capturent elles-mêmes les informations concernant, par exemple, le taux d'humidité à 20 cm sous terre, et les fassent remonter à une plateforme logicielle dans un cloud. L'agriculteur accèderait alors aux données depuis son smartphone", expose de manière concrète Christophe Poulain.

WorldCast Connect va proposer une solution logicielle de supervision et de management des objets connectés.

8 recrutements en 2017, une vingtaine d'ici à 2020

Pour développer cette activité, WorldCast Connect recrute actuellement 5 ingénieurs, précisément des développeurs spécialisés en java. "Les postes sont ouverts", insiste Christophe Poulain. 3 autres personnes rejoindront également la société sur des métiers de business développement, de commercial.

"En tout, ce sont 8 recrutements qui sont prévus cette année, l'idée étant de constituer une équipe de 12 personnes d'ici à la fin de l'année, et entre 30 et 35 à horizon 2020 avec l'objectif d'atteindre un chiffre d'affaires entre 4 et 5 millions d'euros."

L'international comme terrain de jeu

WorldCast Connect s'attaquera très vite à l'international.

"C'est l'une de nos forces. WorldCast Systems, qui compte 100 salariés, fait 85 % de son chiffre à l'export. Nous travaillons pour plus de 120 pays, notamment les pays émergents."

L'entreprise spécialisée dans les systèmes de diffusion radio et TV a connu la crise entre 2009 et 2011 mais "c'est derrière nous", explique Christophe Poulain. Elle fait aujourd'hui entre 15 et 16 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :