Emploi : Jobijoba lance un moteur de recherche dédié aux petits boulots

 |   |  549  mots
Jobbing est la nouvelle plateforme développée par Jobijoba pour trouver un petit boulot près de chez soi, accessible en application mobile ou via une interface web.
Jobbing est la nouvelle plateforme développée par Jobijoba pour trouver un petit boulot près de chez soi, accessible en application mobile ou via une interface web. (Crédits : Jobijoba)
Jobijoba lance le premier moteur de recherche pour trouver tous les petits boulots près de chez soi. L’entreprise basée à Pessac dans la métropole bordelaise se diversifie et va recruter pour accélérer le déploiement commercial de ses solutions.

Bientôt 10 ans d'existence pour Jobijoba qui poursuit son développement. Le spécialiste de la recherche d'emploi sur Internet, basé à Pessac, a lancé en début de semaine Jobbing, le premier agrégateur de petits boulots destinés aux personnes qui souhaitent arrondir leurs fins de mois ou à celles qui choisissent de vivre de ce type d'emploi à la mission, que l'on appelle désormais les slashers. Une fois l'application téléchargée, le candidat qui active la géolocalisation sur son smartphone peut ainsi accéder aux offres disponibles autour de lui. Plus de 40.000 annonces sont d'ores et déjà disponibles pour faire de la garde d'enfant, donner des cours, participer à un déménagement ou encore à des extras.

Le concept est le même que pour son site historique jobijoba.com. Jobbing regroupe des offres de missions de plusieurs sites spécialisés partenaires pour rapprocher des particuliers employeurs ou des entreprises à la recherche de compétences ponctuelles.

"Nous pensons avoir un rôle à jouer dans ce domaine. Les offres de petits boulots étaient jusqu'à présent noyées sur notre site jobijoba.com. Nous avons été sollicités à la fois par les internautes et par les sites spécialisés dans ce type d'annonce pour lancer une plateforme à part. Pour les sites en question l'idée est de donner plus de visibilité à leurs annonces", explique Thomas Allaire, fondateur de Jobijoba.

Le but : être un généraliste de l'emploi

Thomas Allaire est très clair sur le sujet.

"Le but est d'être un généraliste de l'emploi et avec Jobbing, la palette de produits que nous proposons est de plus en plus complète. Jobijoba.com, à destination des personnes en recherche d'emploi et des actifs qui souhaitent changer d'emploi, rassemble et analyse plus d'un million d'offres d'emploi issues de plus de 300 sites partenaires à partir des compétences des candidats. Nous avons également lancé il y a un an et demi une plateforme en marque blanche pour les collectivités. Elle est adossée à leur propre site. 40 en sont aujourd'hui équipées. Bordeaux, Toulouse, Paris, Quimper ou encore la Corrèze par exemple. Enfin, nous proposons des services à destination des recruteurs. Concrètement, deux produits qui permettent à un entreprise comme à un candidat de gagner du temps. Il faut savoir qu'en moyenne 60 % des candidats abandonnent le processus quand ils veulent répondre à une offre parce que c'est long et fastidieux. Nous proposons que le visiteur puisse déposer son CV en un clic. Il est alors référencé", détaille Thomas Allaire.

5 à 8 recrutements et une implantation sur Paris

La société, qui n'a pas souhaité communiquer son chiffre d'affaires, précise afficher une croissance de 40 à 50 % chaque année depuis 3 à 4 ans. "Nous sommes dans une vraie dynamique avec nos métiers historiques et le développement de nouvelles offres pour nous diversifier", précise Thomas Allaire.

Aujourd'hui, l'entreprise qui compte 30 collaborateurs prévoit de recruter 5 à 8 personnes en 2017.

"Des profils techniques - informaticiens, statisticiens - et des commerciaux. 2 commerciaux notamment sur Paris qui seront dans un premier temps installés dans un espace de coworking avant d'envisager l'ouverture d'un bureau. Nous sommes en pleine phase de déploiement commercial. Nous envisageons notamment de travailler pour une centaine de collectivités d'ici à la fin de l'année."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :