Bpifrance : 8.100 entreprises soutenues à hauteur de 1,3 Md€ en Nouvelle-Aquitaine

 |   |  672  mots
Bruno Heuclin, directeur régional de Bpifrance Bordeaux
Bruno Heuclin, directeur régional de Bpifrance Bordeaux (Crédits : Agence Appa)
Bpifrance a dévoilé ses chiffres en Nouvelle-Aquitaine. La banque publique d'investissement a connu une année riche qui a vu ses activités progresser, soutenant 8.100 entreprises à hauteur de 1,3 Md€ en 2016.

Après un passage chez l'ETI Ventana à Arudy (Pyrénées-Atlantiques) vendredi dernier, bon symbole de la digitalisation d'entreprises industrielles, Bruno Heuclin a commenté ce lundi matin à Bordeaux le bilan de la banque publique d'investissement en Nouvelle-Aquitaine en 2016. Le directeur régional de Bpifrance Bordeaux annonce ainsi que la structure a accompagné durant l'année écoulée 8.113 entreprises sur le périmètre de la Nouvelle-Aquitaine, ce qui correspond à un soutien financier de 1,3 Md€. Ce dernier a permis, par effet de levier, le déblocage de plus de 2,8 Md€ de financements publics et privés au bénéfice des entreprises.

Près de 500 interventions en financement ont permis de mobiliser 1,4 Md€ de financements pour les entreprises de Nouvelle-Aquitaine, dont 436 M€ de concours de Bpifrance. 1.600 interventions en financement de la trésorerie, à hauteur de 465 M€, ont bénéficié en grande partie à des entreprises vulnérables. En matière de garantie, plus de 6.100 interventions ont permis l'octroi de 740 M€ de prêts bancaires, garantis à hauteur de 324 M€ par Bpifrance.

74 % des entreprises financées sont des TPE

Sur le volet innovation, Bruno Heuclin évoque 357 projets innovants financés, pour un total de 167 M€ (dont 57 M€ par Bpifrance). En matière de fonds propres, "nous avons investi ou réinvesti en direct dans 12 entreprises de la région. Nous intervenons désormais en fonds propres dans 46 sociétés de Nouvelle-Aquitaine pour un montant de 110 M€. De plus nous avons souscrit dans 15 fonds régionaux ou nationaux actifs en Nouvelle-Aquitaine." Ce qui porte à 388 le nombre de participations dans des entreprises en direct ou via les fonds partenaires. Le directeur régional relève que 74 % des entreprises financées par Bpifrance en Nouvelle-Aquitaine sont des TPE.

"Nous avons injecté en Nouvelle-Aquitaine 57 M€ en innovation, 324 M€ en garantie, 436 M€ en financement, 324 M€ en court terme et 141 M€ au titre du CICE en 2016, résume Bruno Heuclin. Il est intéressant de souligner que si toutes nos activités progressent, ce sont celle du financement, + 18 %, et celle menée au titre du Crédit impôt compétitivité emploi, + 13 %, qui évoluent le plus. Concernant le financement, cela s'explique par le fait que si nous continuons à soutenir les investissements matériels, nous le faisons désormais également via les prêts sans garantie pour des besoins incorporels comme les nouveaux process industriels, le commercial et le marketing, la hausse des besoins en fonds de roulement, l'approche de nouveaux marchés ou encore les besoins en formation."

Bientôt un accélérateur régional pour les ETI ?

Après avoir intégré au 1er janvier dernier les activités garanties publiques de la Coface sous le nom d'Assurance Export, couvrant les étapes de la prospection de marchés internationaux à l'implantation à l'étranger, Bpifrance s'est assigné d'autres objectifs pour 2017. Continuer à fédérer autour de sa communauté Bpifrance Excellence, dont font partie 357 sociétés très performantes en Nouvelle-Aquitaine, et aider davantage au financement des TPE avec des prêts Croissance en partenariat avec la Région, en font partie.

Un autre chantier est le développement régional des Accélérateurs de Bpifrance. Un accélérateur dédié aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) fonctionne déjà, Ventana, Optimum et Lauak en font partie. Celui consacré aux PME intègre le sellier CWD ou encore le groupe Panther. Un autre focalisé sur les startups va prochainement voir le jour. Dans tous ces cas de figure, ces accélérateurs nationaux fournissent aux dirigeants des sociétés choisies par Bpifrance un accompagnement à hauteur d'environ deux jours par mois sur une durée de 24 mois.

"Nous sommes en discussions très avancées avec le Conseil régional et le Club des ETI pour décliner au niveau régional un accélérateur qui serait copiloté par nous-mêmes et par la Région", dévoile Bruno Heuclin.

Bpifrance compte trois directions régionales en Nouvelle-Aquitaine, à Bordeaux, Limoges et Poitiers, ainsi que des délégations à Pau ainsi qu'à La Rochelle depuis l'an passé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :