Photovoltaïque : Exosun étoffe son offre

 |   |  507  mots
Exosun a équipé pour EDF Energies Nouvelles une centrale photovoltaïque  dans le désert d'Atacama au Chili.
Exosun a équipé pour EDF Energies Nouvelles une centrale photovoltaïque dans le désert d'Atacama au Chili. (Crédits : Exosun_EDF EN)
La société girondine Exosun, fournisseur mondial de solutions de suivi solaire pour les grandes centrales photovoltaïques au sol, vient de mettre au point une application ainsi qu’un robot de nettoyage pour optimiser l’exploitation de ses trackers solaires.

Exosun, fournisseur de trackers solaires pour les centrales photovoltaïques au sol, vient de lancer deux innovations pour permettre à ses clients d'optimiser le LCOE (mesure du coût complet de production d'une énergie) de chaque projet. Confrontée sur son marché à une pression violente sur les prix, la société qui a réalisé un chiffre d'affaires de 34,64 M€ l'an dernier et a dû se séparer d'une partie de ses 70 salariés pour en compter une soixantaine désormais, travaille à faire baisser ses coûts de production mais aussi ceux de l'utilisation de ses trackers, argument ultime sur un marché hyper concurrencé.

La société a mis au point une application fournie gratuitement à ses clients, ExoDesigner, qui permet aux bureaux d'études de préparer des centrales intégrant la technologie de suivi solaire Exotrack HZ. Cet outil s'installe dans AutoCAD pour continuer à travailler sur les centrales déjà existantes ou en créer des nouvelles. La centrale est dessinée en quelques minutes, permettant la réalisation de comparatifs selon de multiples implantations et réduisant de façon significative le temps et l'investissement en ingénierie de projet.

"Dans cette application le produit est prédéfini, la prise en compte automatisée, ce qui permet un gain de temps pour les bureaux d'études de nos clients mais aussi pour nous puisque le client peut modifier son étude lui-même autant de fois qu'il le veut, c'est un outil de prévente à l'image de ce que fait Ikea avec son Kitchen Planner", explique Exosun.

Nettoyer pour optimiser

L'optimisation de la production photovoltaïque étant également fonction d'une équation entre salissure, fréquence et coûts de nettoyage, Exosun a développé, avec une société bordelaise qui en assure aussi la fabrication, un robot de nettoyage des modules qui a déjà trouvé ses trois premiers clients la semaine dernière. Il est destiné aux centrales solaires en zones désertiques, qu'il convient de dépoussiérer régulièrement pour en optimiser la production. L'entreprise, qui compte des filiales aux Etats-Unis, en Afrique du Sud et au Brésil, ainsi que des bureaux de représentation au Mexique, au Chili, au Portugal et en Espagne, doit notamment faire face à ce genre de problèmes sur des centrales installées au Chili, au Maghreb et Moyen-Orient. Ce robot permet de nettoyer les modules, sans eau, réduisant considérablement les coûts par rapport aux solutions nécessitant eau et véhicules. Cette solution évite l'acquisition et le transport d'eau distillée dans des endroits isolés et permet une fréquence de nettoyage allant jusqu'à 5 MWc nettoyés en 8 heures par 2 opérateurs.

"C'est un ensemble qui apporte une valeur ajoutée aux clients sur les 25 ans de durée de vie d'une centrale. L'idée est de faire en sorte que ces éléments-là fassent la différence", explique la société.

La société devrait réaliser cette année un chiffre d'affaires (clos en avril) de 40 M€, dont 50 % à l'export.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :