La France lance vr-bnb, le Airbnb de la réalité virtuelle !

 |   |  678  mots
Dans un contexte marqué par l'économie de partage et l'ubérisation de l'économie, vr-bnb, nouvelle initiative du Bordelais Immersion, adapte la réalité virtuelle aux nouveaux modes de consommation.
Dans un contexte marqué par l'économie de partage et l'ubérisation de l'économie, vr-bnb, nouvelle initiative du Bordelais Immersion, adapte la réalité virtuelle aux nouveaux modes de consommation. (Crédits : D.R)
Louer une salle immersive aussi simplement que l’on peut louer un appartement via Airbnb, c’est possible depuis ce matin via une initiative bordelaise de création d’une plateforme unique au monde : vr-bnb. Explications.

Ce matin, à Bordeaux, lors du sommet consacré à la réalité virtuelle, "it3D Summit", Christophe Chartier, le fondateur et dirigeant du pionnier du secteur en Europe, la société bordelaise Immersion, a annoncé le lancement d'une première mondiale.
Il s'agit de la première plateforme de location en ligne de salles de réalité virtuelle vr-bnb.

Le principe est simple : une entreprise a un besoin de salle immersive, d'équipement 3D ou de salle collaborative, elle pianote sur vr-bnb, qui identifie, en fonction de ses besoins, de la durée d'utilisation, et loue, à des tarifs qui vont de 400 à 4.000 euros (en fonction des équipements et prestations choisis) la demi-journée, la salle immersive ou collaborative équipée la plus proche de ses locaux.

Avec son Virtual Reality Center Alstom sera le premier utilisateur

Une salle équipée, comme celle d'AB Volvo qui a profité du lancement de vr-bnb pour annoncer son intention de placer sa salle immersive sur la plateforme, ou d'Alstom, fabricant de systèmes ferroviaires qui a d'ores et déjà mis son Virtual Reality Center sur la plateforme de location.

"Chez Alstom, notre équipement est très régulièrement utilisé car la réalité virtuelle fait partie de notre process", explique Carles Coca-Mascorda, digital collaborative innovation manager. "En revanche, nous trouvons intéressante l'idée de pouvoir le mettre ponctuellement en location. Cela nous permettra de financer une partie de la maintenance ou l'achat de nouveaux matériels", précise Carles Coca-Mascorda.

Optimiser l'utilisation de leur salle immersive ou de leur matériel de manière collaborative et en toute confiance, rentabiliser, de fait, le système, générer de nouveaux revenus, voire développer son réseau professionnel sont les avantages du système de location vr-bnb pour les propriétaires. Avoir accès à des équipements de réalité virtuelle professionnels, louer une salle équipée dans le monde entier, être plus agile, plus innovant et plus compétitif grâce à la réalité virtuelle, sont aussi, pour l'utilisateur, les atouts de cette plateforme de réservation en ligne.

Ouvrir la réalité virtuelle à toutes les entreprises

"Immersion est une société que j'aime qualifier de startup vintage, puisque nous avons 23 années d'expérience dans le domaine de l'innovation au service de technologies immersives, souligne Christophe Chartier. Nous sommes une entreprise agile, capable de répondre au plus vite aux attentes des marchés qu'elle adresse. C'est précisément parce que nous avons ces qualités que nous avons lancé vr-bnb qui est au service d'une activité en plein développement", assure le PDG d'Immersion, société de 45 personnes qui réalise 9,1 M€ de chiffre d'affaires annuel.

Christophe Chartier, PDG d'Immersion

Christophe Chartier, PDG d'Immersion (crédit photo Agence Appa)

Il faut reconnaître que la réalité virtuelle fait de plus en plus l'unanimité du côté des industriels. La simulation numérique d'environnements virtuels apporte des bénéfices multiples puisqu'on estime qu'elle permet d'explorer 5 fois plus d'hypothèses de travail, de produire 4 fois moins de prototypes physiques, de réduire par 3 les cycles de production, et de réduire les coûts de production de 25 à 40 %.

"Il est important de mettre à disposition des entreprises de toutes tailles des outils immersifs qui vont, de fait, profiter à tous. Outre le fait que vr-bnb va créer une véritable communauté d'utilisateurs autour de cette thématique, la plateforme permet de démocratiser les usages de ces technologies. Tout l'écosystème va en bénéficier... pas seulement Immersion", assure Christophe Chartier.

La société bordelaise, qui a installé 400 salles ou équipements immersifs dans le monde, entend regrouper sur la plateforme l'ensemble des installations existantes. Outre Alstom, la plateforme revendique des partenaires de poids dans le domaine de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Ainsi Nvidia, HP et Barco sont déjà embarqués dans l'aventure vr-bnb dont le modèle économique repose sur la récupération d'un pourcentage (non révélé) sur chaque transaction... la mise en relation étant, elle, totalement gratuite. Comme Airbnb en somme...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :