Deliveroo, 1 an à Bordeaux, 38 km de burgers et 9 fois le tour de la Terre

 |   |  589  mots
Les livreurs de Deliveroo pourraient bientôt arriver à Pessac (Gironde)
Les livreurs de Deliveroo pourraient bientôt arriver à Pessac (Gironde) (Crédits : Deliveroo)
Un an après son arrivée à Bordeaux, la startup de livraison de repas à domicile Deliveroo fait le point sur son activité. Ses bikers ont parcouru 354.000 km, soit neuf fois le tour de la Terre. Parmi les meilleures ventes trônent les burgers. En les alignant les uns à côté des autres, ils atteindraient la distance qui sépare Bordeaux de Libourne, soit 40 km !

Partenaire de 150 restaurants bordelais, Deliveroo souffle sa première bougie à Bordeaux. La startup fondée à Londres en 2013 garantit une livraison en moins de 30 minutes une fois la commande passée au restaurateur par son intermédiaire. Ses livreurs à vélo ("bikers") opèrent à Bordeaux et à Mérignac, ainsi qu'à Arcachon l'été dernier. Hugues Décosse, directeur général et Guillaume de Richemont, manager régional, font le point pour La Tribune sur le développement de l'activité.

Combien de salariés compte Deliveoo à Bordeaux et combien de livreurs à vélo ?

"Nous avons une dizaine de salariés à Bordeaux et plusieurs centaines de bikers."

Quel est le profil de ces bikers ?

"Il y a une très grande diversité de profils. Plus de la moitié d'entre eux sont des étudiants qui voient un moyen de gagner de l'argent en parallèle de leurs études. De manière générale, beaucoup considèrent Deliveroo comme un moyen de gagner de l'argent de manière flexible en parallèle d'une activité principale. Nous avons également beaucoup de fans de vélo qui voient dans cette activité, un moyen simple de compléter leurs revenus tout en exerçant leur sport favori."

Combien de commandes ont-elle été livrées en un an ?

"Deliveroo est une jeune entreprise qui a été lancée il y a 18 mois seulement en France et il y a un an à Bordeaux. Pour vous donner un ordre de grandeur, lorsque nous avons fêté notre première année d'opérations en France en avril 2016, nous venions de franchir le cap du million de commandes au niveau national. Depuis, nous connaissons une croissance de 25 % par mois."

Quel est le panier moyen ?

"Nous ne communiquons pas cette information."

Qu'a changé pour vous la fermeture de Take it easy, startup belge de livraison qui opérait aussi Bordeaux ?

"Nous avons continué à nous développer de manière rapide en répondant aux besoins des clients et des restaurants."

>> Lire aussi : Take it easy raccroche les vélos

Vous totalisez aujourd'hui 150 restaurants partenaires à Bordeaux : y a-t-il une volonté d'en compter davantage ?

"Nous n'avons pas vocation à être en partenariat avec tous les restaurants d'une ville mais uniquement avec les meilleurs et préférés des Bordelais. En revanche, nous continuons à augmenter la diversité des cuisines et des expériences sur le site."

Quels sont les best-sellers ?

"En tête des plats les plus commandés, on retrouve les burgers. En un an, les bikers ont livré l'équivalent de la distance Bordeaux - Libourne, soit environ 38 km, en burgers ! Les autres plats les plus commandés sont italiens, thaï, indiens, coréens et japonais. Certains sont devenus de grands fans. Ainsi, un Bordelais a commandé chez Deliveroo 121 fois au cours de cette première année."

Votre périmètre actuel de livraison est-il amené à évoluer ?

"Actuellement nous couvrons tout Bordeaux intra boulevard (ainsi que le quartier Bastide) et une bonne partie des communes avoisinantes (Talence, Bègles, Le Bouscat, Caudéran, Cenon...). Nous couvrons la quasi-totalité de Mérignac. Nous n'excluons pas de pouvoir encore nous étendre plus loin derrière les boulevards et notamment Pessac où nous sommes attendus."

Quel est le ratio clientèle particuliers / clientèle entreprises ?

"Plusieurs entreprises dans le centre-ville commandent régulièrement sur notre plateforme. La majorité de nos clients reste néanmoins des particuliers. Nous commençons à aller vers les entreprises directement et nous sommes très bien accueillis. La proportion de clients entreprise ne va faire qu'augmenter."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2017 à 6:02 :
continuez à rouler comme des malades le jour ou vous aurez un accident vous rigolerez moins

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :