Sur la Côte basque, la filière glisse... vers le label French Tech

 |   |  607  mots
L'Ocean Living Lab est désormais transfrontalier, l'économie bleue de la glisse s'étale de Hossegor à Zarautz en Pays basque espagnol.
L'Ocean Living Lab est désormais transfrontalier, l'économie bleue de la glisse s'étale de Hossegor à Zarautz en Pays basque espagnol. (Crédits : Istock credit photo © PaulMorton)
Au printemps 2015, l’Agglomération Sud Pays Basque lançait Ocean Living Lab, une véritable stratégie de développement économique tournée vers l’océan. Voici maintenant l’étape transfrontalière et, en ligne de mire, le label French Tech.

Hendaye, la ville frontière basque, a été choisie pour annoncer la création de l'Ocean Living Lab transfrontalier qui réunira, d'Hossegor en France à Zarautz en Espagne, tous les acteurs de l'innovation, de la formation et de la recherche du surf, du nautisme et des sports aquatiques.
A cette occasion, l'équipe d'Ocean Living Lab a également fait part de sa candidature au label French Tech.
Avec 140 entreprises dont 2 d'envergure mondiale - Quiksilver et Tribord - près de 1.400 emplois directs et 4.000 indirects, plus de 13.000 licenciés en clubs sportifs et 100.000 pratiquants, cette filière pèse très lourd économiquement sur les côtes landaise et basque, avec un chiffre d'affaires estimé à plus de 2,5 milliards d'euros. 
De quoi susciter convoitises et surtout vocations, mais aussi espoirs et passion car, comme l'a rappelé Frédéric Basse, président du cluster EuroSIMA dédié à la filière glisse :

"Lorsque certaines entreprises qui sont aujourd'hui des leaders internationaux ont vu le jour il y a une trentaine d'années, peu y croyaient !"

Une construction originale

L'Agglomération Sud Pays Basque a affiché depuis 2014 ses ambitions : faire de son territoire un centre de référence européen pour la conception de nouveaux produits et services dans les différents secteurs de la nouvelle économie bleue. Cette volonté va se traduire avec l'ouverture prochaine, à Saint-Jean-de-Luz, d'une "Halle Créative" opérée avec le Toulousain Ekito via Blue Builder, un incubateur dédié aux startups du surf, du design ou de l'innovation. Ce dernier servira de facilitateur entre l'idée et son exécution avec pour objectif d'aider à terme une centaine de startups.
A ce jour, une quarantaine a déjà candidaté. Pour Manuel de Lara, Président d'Ocean Living Lab et vice-président de l'Agglomération Sud Pays Basque :

"L'approche Living Lab est, à la base, une réponse aux enjeux de développement qui place l'innovation au cœur de la création de valeur et d'emplois".

Cette construction originale qui rassemble des acteurs publics français et espagnols comme l'Agglomération, la Région, des universités, Bidassoa Activa - l'agence de développement économique côté espagnol - des acteurs privés avec les industriels des clusters de la glisse, EuroSIMA et des nouvelles technologies, GAIA, Quiksilver, Tribord, des PME et TPE de part et d'autre de la frontière mais aussi des associations, des clubs sportifs, est une dynamique bleue qui entend déferler au nord et au sud de la Bidassoa.

Vers la coopération internationale

L'enjeu transfrontalier est une étape essentielle tant les deux territoires sont proches et étroitement liés. Ocean Living Lab est d'ailleurs dotée d'une présidence tournante et les membres fondateurs de l'association, qu'ils soient français ou espagnols ont tous une démarche collaborative, d'Open Innovation.
Aujourd'hui, l'interclustering fonctionne déjà représentant, pas moins de 500 entreprises, 17.000 emplois et 5 milliards de CA. Alors que ce programme s'inscrit dans le temps et désormais dans l'espace transfrontalier, c'est presque naturellement que la demande du label  French Tech s'est imposée. Ce label qui est un véritable outil de mobilisation en France et pour le rayonnement international sera particulièrement précieux aux acteurs d'Ocean Living Lab pour défendre leurs atouts et leur territoire.
Un logo a été créé pour l'occasion, qui pourrait bientôt rejoindre la carte française des métropoles et des thématiques déjà labellisées French Tech. En attendant, la structure basque a d'ores et déjà obtenu le label France Living Lab !

logo

Le nouveau logo "Ocean Tech". Pour certains c'est une baleine, pour d'autres une vague ... (Crédit : ASPB)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :