Bordeaux : Les Sociétales mettent les femmes à l’honneur

 |   |  699  mots
L'emploi des femmes est au coeur des Sociétales, avec notamment le salon Profession'L qui avait lieu aujourd'hui
L'emploi des femmes est au coeur des Sociétales, avec notamment le salon Profession'L qui avait lieu aujourd'hui (Crédits : Pascal Rabiller)
A l’occasion de la 4e édition des Sociétales qui ont lieu jusqu’à demain à l’Hôtel de ville, Bordeaux veut mettre à l’honneur les femmes et favoriser la mixité. Cette journée de mardi a été rythmée par le salon Profession’L, le salon de la reconversion professionnelle de la femme. Le programme se partageait entre conférences et débats dont le but était de favoriser l’intégration des femmes dans le milieu professionnel.

La matinée a débuté par la présentation d'une étude réalisée par Pôle emploi sur l'emploi des femmes sur Bordeaux Métropole en présence de Benoit Meyer, directeur territorial de Pôle emploi en Gironde, et Grégory Cluzes, responsable statistiques de Pôle emploi. Cette étude avait pour principal objectif de mieux connaître la situation de l'emploi des femmes sur le bassin d'emploi de Bordeaux Métropole. Parmi les chiffres les plus marquants, l'étude montre que 75 % des emplois à temps partiels sont occupés par des femmes. D'autre part, un chiffre relativement positif a éclos suite à cet état des lieux : 80 % des femmes qui travaillent sur le bassin d'emploi de Bordeaux sont titulaires d'un CDI ou titulaires de la fonction publique.

4 domaines principalement occupés par les femmes

Autre indicateur positif : l'évolution de la qualification des femmes. L'étude réalisée par Pôle emploi atteste que depuis 2012, la part de femmes occupant un poste de cadre ou  profession supérieure a augmenté de 24 %. Un chiffre réellement encourageant, qui se voit néanmoins contrasté par la concentration restreinte des domaines occupés par les femmes.
Les quatre principaux domaines qu'elles occupent sont les suivants : l'hébergement et la restauration, la santé et les services à la personne, le commerce et enfin l'activité des services administratifs. En revanche, les frontières tendent à s'ouvrir, les avis préconçus se voient bousculés, et elles sont de plus en plus nombreuses à investir les terrains à dominante masculine tels que la construction, l'ingénierie ou les transports. Parmi celles qui étaient auparavant demandeuses d'emploi, 31.200 ont retrouvé un emploi  au cours des 12 derniers mois (4 sur 10 retrouvent un emploi durable). Pôle emploi a également souhaité comparer la situation du bassin d'emploi de Bordeaux  à celle de Nantes et Toulouse. Verdict ? A Bordeaux, moins de femmes sont touchées par le chômage de longue durée et moins sont titulaires du RSA. En revanche, les femmes sont plus diplômées à Toulouse et Nantes. Pour conclure cette présentation, Benoit Meyer, directeur territorial de Pôle emploi en Gironde affirme :

"Nous faisons en sorte que la recherche d'égalité entre hommes et femmes ait lieu toute l'année et pas seulement lors de la journée la femme. Il s'agit d'un enjeu important pour Pôle emploi et nous tâchons d'être un acteur au quotidien de ce sujet."

Les sociétales : un rendez-vous féminin plein d'espoir

A l'occasion de cette journée internationale des droits de la femme, Bordeaux a organisé à l'Hôtel de Ville deux jours de rencontres de conférences et de débats autour de la reconversion professionnelle, de l'engagement féminin et de l'économie solidaire. Jusqu'à demain 9 mars, deux jours seront consacrés à l'emploi des femmes. Virginie Calmels, adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'économie, de l'emploi et de la croissance durable a inauguré l'évènement :

"Je suis très heureuse de vous retrouver à cette occasion, pour la 4e édition des Sociétales qui deviennent un véritable rendez-vous pour la ville de Bordeaux. Je pense que nous, femmes, devrions nous montrer solidaires et nous entraider.  J'ai eu la chance d'avoir un poste à responsabilités, et il me tenait à cœur de partager ces responsabilités avec des femmes au sein de la même entreprise. Je tiens à saluer l'initiative de Bordeaux car les Sociétales permettent de favoriser l'intégration des femmes sur le marché professionnel."

Cette première journée a permis de rencontrer Armelle Carminati-Rabasse, présidente de la commission innovation sociale et managériale du Medef, Jacqueline Franjou, PDG du Women's Forum, ou encore Delphine Ernotte, PDG de France Télévisions (initialement prévue le mercredi 9 mars mais qui est venue aujourd'hui). Pour clôturer son discours, Virginie Calmels a souligné que les entreprises dirigées par des femmes ont globalement de meilleurs résultats que celles dirigées par des hommes et rappelle qu'il existe encore 31 % d'écart de rémunération entre hommes et femmes avant de conclure :

"Ayez confiance mesdames, le chemin est un peu rude, mais il y a à la clé beaucoup d'épanouissement personnel."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :