Jeux vidéo holographiques : Microsoft choisit le Français Asobo

 |   |  655  mots
Uniquement disponible pour les développeurs du monde entier, le casque de réalité virtuelle HoloLens de Microsoft embarque déjà deux jeux signés par le français Asobo Studio qui mobilise 100 personnes à Bordeaux.
Uniquement disponible pour les développeurs du monde entier, le casque de réalité virtuelle HoloLens de Microsoft embarque déjà deux jeux signés par le français Asobo Studio qui mobilise 100 personnes à Bordeaux. (Crédits : Microsoft)
Le studio bordelais de développement de jeux vidéo Asobo Studio a réalisé, à la demande de Microsoft, deux jeux pour sa lunette de réalité virtuelle HoloLens, disponible depuis quelques heures et en précommande seulement, uniquement pour les développeurs du monde entier. Bref, HoloLens joue avec des jeux français, et c’est Asobo qui gagne !

Certes, à 3.000 dollars l'unité, la lunette 3D HoloLens de Microsoft ne s'adresse pas encore au grand public, mais aux développeurs du monde entier qui peuvent la précommander sur le site Internet de la firme US et qui la recevront le 30 mars seulement.
En fait la HoloLens est à peine dévoilée que déjà, une société française, le studio de développement de jeux bordelais Asobo, déjà connu pour la création des jeux de Disney Pixar, propose deux jeux qui font partie de l'offre proposée aux premiers utilisateurs de la lunette holographique.
Après plusieurs années de R&D, réalisée dans le plus grand secret, le studio bordelais est le premier acteur indépendant du monde du jeu vidéo à livrer deux jeux holographiques téléchargeables via HoloLens sur le Windows Store.

Asobo "pionnier" d'HoloLens avec  Fragments et Young Conker

Il s'agit de Fragments, une enquête qui permet de se mettre dans la peau d'un inspecteur de police en plein thriller high-tech. Concrètement, pardon, virtuellement, le joueur évolue dans un univers où il est confronté à des avatars de taille humaine qui prennent "conscience" de la présence du joueur à leur côté et interagissent avec lui. En d'autres termes, les personnages du jeu, les objets virtuels à manipuler pour évoluer dans l'enquête semblent, pour le joueur porteur d'HoloLens, apparaître dans son salon.

La bande-annonce de Fragments

Autre jeu développé par Asobo Studio : Young Conker. Il s'agit d'un jeu de plateforme dans lequel le personnage Young Conker évolue au milieu d'un décor hybride puisque mêlant, cette fois encore, la réalité qui entoure le joueur et un univers de jeu virtuel...
Sur les 100 personnes que compte Asobo Studio à Bordeaux, 50 ont directement travaillé sur le développement de ces deux jeux vidéo holographiques.

"Le fait d'arriver très tôt sur cette nouvelle plateforme est un avantage concurrentiel énorme pour Asobo. C'est aussi une preuve de confiance de la part de Microsoft qui est une partenaire privilégié de notre studio depuis 2012", explique Aurélie Belzanne, directrice de la communication d'Asobo. "Nous avions déjà travaillé sur la déclinaison de jeux Disney Pixar pour la Kinect de Microsoft avec le jeu Kinect Rush. Depuis cette période, nous sommes très liés."

La bande-annonce de Young Conker

Un triomphe made in France

Une relation qui consacre un certain savoir-faire français en matière de jeux.

"Au-delà de notre réussite, je crois que c'est tout le modèle français qui est consacré par les Américains. Les donneurs d'ordres US apprécient le fait que nous soyons des apporteurs de solutions dans le domaine du jeu vidéo notamment. Nous avons, en France, des ingénieurs informatiques très bien formés mais aussi très cultivés, capables de s'adapter à des situations, des demandes inédites. C'est clairement ce qui a fait notre force... et notre faiblesse car ils sont très difficiles à retenir en France car très recherchés par les grands studios...", analyse Aurélie Belzanne.

Une vraie difficulté pour le Bordelais Asobo Studio qui recrute en permanence mais qui sait mettre en avant son indépendance, sa solidité financière (le studio qui a réalisé 8 M€ de CA en 2014, réinvestit ses résultats en R&D, redistribue aux salariés et constitue une réserve de trésorerie) et la qualité de vie à Bordeaux pour attirer et retenir des compétences... avides de projets intéressants comme ceux proposés par Disney Pixar et par Microsoft.
D'ailleurs, en étant embarqué, par Microsoft, comme fournisseur de jeux pour la Microsoft HoloLens Development Edition, Asobo Studio propose une nouvelle façon de jouer, mais le studio indépendant bordelais a aussi trouvé un nouveau moyen de continuer de gagner sur le champ de bataille mondial du jeu vidéo.

Asobo - HoloLens

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2016 à 15:50 :
C'est une bonne nouvelle.

Espérons qu'ils n'entrent pas en bourse sinon Bolloré va vouloir les acheter... Le début de la fin donc.
Réponse de le 01/03/2016 à 17:41 :
Asobo a été créé par d'anciens de Kalisto. L'expérience en bourse plutôt fâcheuse devrait leur permettre de garder les pieds sur terre...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :