Cobotique : Bordeaux place forte de la robotique collaborative ?

 |   |  515  mots
Avec Sawyer, le robot collaboratif, la société Humarobotics dans laquelle investit GT Logistics entend se faire une place de choix dans les usines du futur
Avec Sawyer, le robot collaboratif, la société Humarobotics dans laquelle investit GT Logistics entend se faire une place de choix dans les usines du futur (Crédits : D.R)
Le groupe bordelais GT Logistics vient de prendre une partie du capital d’une nouvelle société, Humarobotics, distributeur exclusif de Sawyer, un robot particulièrement bien adapté au concept d’usine du futur.

Pionnier de la robotique dans le bordelais, Jérôme Laplace est l'heureux créateur et propriétaire, depuis 2008, d'un site de e-commerce spécialisé dans la robotique appliquée à la formation, la recherche et l'éducation : generationrobots.com, qui emploie 10 personnes et s'est habitué à une croissance annuelle à deux chiffres qui l'a conduit à réaliser 2,5 M€ de chiffre d'affaires en 2015.

Distributeur en Europe du robot collaboratif américain Baxter, la société bordelaise a récemment souhaité négocier avec son constructeur américain Rethink Robotics, la distribution exclusive de son nouveau produit, le robot Sawyer.

"Nous avons proposé à Rethink Robotics de créer une société dédiée à la distribution de ce nouveau robot collaboratif qui offre de très nombreuses possibilités d'intégration en milieu industriel, explique Jérôme Laplace. En échange de l'accord obtenu, nous avons assuré que nous allions dans un premier temps recruter 10 personnes pour faire la promotion de ce robot collaboratif qui a tous les atouts - plus petit que Baxter, avec une emprise au sol très faible, Sawyer est performant, précis tout en étant souple et agile -  pour s'imposer comme le cost killer indispensable des prochaines usines du futur."

Lire aussi : Les robots intelligents nous poussent-ils à penser le monde autrement ?

GT Logistics prend un tiers de Humarobotics

Une perspective qui a retenu l'attention d'Eric Sarrat, dirigeant de GT Logistics (59 M€ de chiffre d'affaires, 650 salariés. Siège à Bassens) qui s'applique depuis des années à  accélérer son déploiement dans les secteurs industriels.

"Eric Sarrat a participé à une présentation de Baxter que nous organisions, explique Jérôme Laplace. Il s'est montré intéressé par ce type de robot collaboratif. Quand je l'ai sollicité pour faire partie de l'aventure Sawyer via une société dédiée, baptisée Humarobotics, il n'a pas hésité une seconde."

Pas hésité non plus à prendre un tiers du capital de la société qui va donc commercialiser ce robot capable de reproduire les gestes des opérateurs et qui peut trouver des applications dans des secteurs aussi divers que l'industrie automobile et ses sous-traitants, la plasturgie, l'électronique ou encore le luxe.

"Nous apportons la connaissance du milieu industriel et nous pouvons accompagner l'entreprise sur la réorganisation logistique de la production. Nous allons mobiliser notre réseau de clients, prospects et managers de site. Le bureau d'études de GT Logistics sera formé sur les fonctionnalités des robots" précisait Eric Sarrat au moment d'annoncer son entrée au capital d'Humarobotics.

La société, qui est en cours de création mais qui recrute déjà - "Nous serons effectivement 10 d'ici la fin de d'année, et 20 au moins en 2017" assure Jérôme Laplace - n'a pas perdu de temps pour finaliser sa première vente. La semaine prochaine, elle installera son premier Sawyer chez un constructeur automobile français. Ce robot qui reproduit les gestes des opérateurs de l'industrie, dont l'utilisation est très intuitive, peut trouver des applications dans des domaines comme le secteur de l'automobile

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :