Depuis Bordeaux, Axa va assurer les vies les plus “chères”

 |   |  423  mots
Filiale d'Axa, la société Axa Wealth Services a choisi Bordeaux pour installer son quartier général et déployer son offre en assurance vie et épargne haut de gamme pour clientèle aisée.
Filiale d'Axa, la société Axa Wealth Services a choisi Bordeaux pour installer son quartier général et déployer son offre en assurance vie et épargne haut de gamme pour clientèle aisée. (Crédits : D.R)
C’est à Bordeaux qu’Axa Wealth Services (AWS), filiale du groupe d’assurances Axa uniquement concentrée sur l’assurance vie haut de gamme, a choisi d’installer son quartier général national.

Elle est, dans le monde de l'assurance, ce que la banque privée est au secteur bancaire. Créée en septembre 2015, Axa Wealth Services (AWS) est une filiale 100 % Axa France qui a pour mission de commercialiser de l'assurance vie et de l'épargne haut de gamme, en direction d'une clientèle aisée.
Dans quelques jours, cette activité qui mobilise 80 personnes en France prendra possession des locaux de sa base nationale.
Ce ne sera pas à Paris, mais dans le périmètre de Bordeaux Métropole.
Alexandre Rosette, directeur général d'AWS, estime que ce choix se justifie par le dynamisme économique et démographique de Bordeaux.
Il est vrai que la métropole en particulier et la région en général attirent... et notamment des profils CSP+, voire ++.
Or, précisément, c'est sur ces cibles que se concentre la filiale d'Axa.

"Le segment haut de gamme connaît un fort développement. Le marché de la clientèle aisée est, en France, celui qui représente la plus forte progression des 10 dernières  années", assure Alexandre Rosette.

"Axa entend renforcer ses position sur ce marché en lui dédiant des services exclusifs. Notre métier c'est le servicing, et c'est depuis Bordeaux que nous allons l'assurer pour l'ensemble de nos partenaires commerciaux qui attendent de nous que nous les accompagnions dans les évolutions fréquentes  et le changement de modèle de l'épargne haut de gamme", précise ce dernier.

130 emplois d'ici à 2019

Dès cette année 2016, et une fois installée en Bordelais, l'activité de support va générer 25 emplois qui concernent les fonctions support d'AWS, l'informatique, les RH, le service aux clients, les opérations techniques de gestion, mais aussi l'animation commerciale.
Totalement autonome, "mais pas indépendante", rappelle Alexandre Rosette, la filiale d'Axa France envisage de créer à Bordeaux 130 emplois en CDI dans les quatre ans à venir.
Des ambitions de recrutements qui sont corrélées aux ambitions commerciales d'AWS.

"Nous souhaitons devenir numéro 1 national en matière de collecte UC (Ndlr. unité de compte) sur ce segment de marché. Nous souhaitons passer rapidement de 10 Md€ d'encours en gestion privée à 13 Md€."

C'est donc depuis Bordeaux que l'activité dédiée à l'assurance vie et à la gestion de patrimoine haut de gamme d'Axa va véritablement se lancer en 2016.
C'est aussi depuis Bordeaux que les futurs nouveaux services, les innovations digitales dédiées à cette clientèle aisée seront mises à sa disposition.
Alors, AWS, nouvel acteur, aussi, de Frenchtech Bordeaux ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :