Pour Air Marine le “business drone” se confirme

 |   |  571  mots
Avec l'inspection et l'analyse thermographique des parcs photovoltaïques Air Marine ouvre un nouvel axe d'activité pour sa flotte de drones.
Avec l'inspection et l'analyse thermographique des parcs photovoltaïques Air Marine ouvre un nouvel axe d'activité pour sa flotte de drones. (Crédits : D.R)
Après avoir séduit le réseau GRTgaz pour l’inspection de son réseau, la société Air Marine (groupe AMAE), qui exploite une flotte de drones, annonce avoir été choisie par le producteur d’énergie renouvelable Akuo Energy pour survoler et inspecter ses centrales solaires.

Le décollage de l'activité drone de la société Air Marine semble se confirmer. L'an dernier, la société, qui exploite depuis deux ans seulement une flotte de drones qu'elle met à disposition d'entreprises, comptait 15 salariés et réalisait 1,5 M€ de chiffre d'affaires.
Aujourd'hui la société basée sur l'aéroport de Léognan-Saucats, tout près de Bordeaux, et également spécialisée dans la surveillance et sûreté aérienne (elle exploite six avions depuis cet aérodrome) annonce 20 collaborateurs et un chiffre d'affaires de 2,5 M€. Désormais présente commercialement à Lyon, Metz où elle a deux agences commerciales, mais aussi à Amiens, Nantes et Montpellier où des indépendants travaillent pour elle, la société Air Marine développe ses activités dans les vols de drones dédiés à l'activité de surveillance et d'analyse d'ouvrages de génie civil.

Après le gaz, le solaire passe au crible du drone

L'an dernier c'est l'opérateur GRTGaz, filiale du groupe Engie, qui lui avait confié la surveillance mensuelle de 80 km de son réseau de transport de gaz, au sud de Brive en Corrèze. Cette fois c'est Akuo Energy, principal producteur indépendant français d'énergie renouvelable (200 salariés  entre Paris, son siège social, et les filiales étrangères USA, Uruguay, Pologne, Croatie, Indonésie, et les filiales d'Outre-Mer) qui lui attribue le marché de la surveillance et de l'analyse thermographique de ces centrales photovoltaïques.
Cette inspection qui concerne l'analyse des contrastes de chaleur, et donc les dysfonctionnements possibles des modules photovoltaïques, peut prendre trois jours (pour une centrale de 24 MWc - 75.000 modules solaires) quand elle est effectuée par un technicien circulant avec une caméra thermique à bord d'un véhicule. L'inspection par drone réduit ce temps à une seule journée...

D'autres contrats en Outre-mer à venir ?

Du coup, ce qui vient d'être décidé par Akuo Energy pour la France pourrait bien être décliné ailleurs. "De nouvelles collaborations sont effectivement envisagées entre Air Marine et d'autres filiales du groupe Akuo Energy, notamment sur les territoires d'Outre-mer ou encore sur d'autres technologies de production d'énergie", glissait hier, Romain Jallat, responsable opérations & maintenance chez Akuo Energy.
Cette décision couronne semble-t-il le succès d'une campagne de missions d'expérimentations, mais aussi la particularité de la société girondine, qui depuis sa création développe des systèmes  "fait maison" de surveillance et de traitement de l'image comme son système Airmon ou le portail Viewair, développé par l'autre entité du groupe Air Marine, à savoir Aérodrone, société basée à Bidart en Pyrénées-Atlantiques et qui est spécialisée dans la création de solutions d'analyses. Une stratégie qui s'avère payante puisque ce sont désormais des missions récurrentes d'inspections qui sont confiées à Air Marine par Akuo Energy.
ce contrat cadre, qui n'engage pas Akuo Energy sur un volume d'affaires mais garanti le fait qu'Air Marine est son seul prestataire, donne des idées à d'autres acteurs de l'énergie.

"Nous sommes sollicités par d'autres sérieux acteurs du secteur" explique Vincent Fournier d'Air Marine. "La demande pour nos 10 drones et nos cinq télé-pilotes est croissante depuis deux ans. Nous avions multiplié notre CA drone par sept en 2014, par 3 en 2015, il sera également multiplié par 3 cette année au regard du carnet de commande actuel".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :