Quiksilver se restructure aux Etats-Unis

 |   |  609  mots
Pierre Agnès, président de Quiksilver
Pierre Agnès, président de Quiksilver (Crédits : DR)
La branche américaine de Quiksilver, qui a annoncé sa restructuration financière et opérationnelle aux Etats-Unis, ne sera plus cotée à la Bourse de New York. Le groupe dément une possible liquidation ou mise en faillite. Cette restructuration n’aurait pas d’impact sur l’emploi en Europe ni en Aquitaine.

Quiksilver Inc., la branche américaine de la célèbre marque de surfwear a annoncé ce mercredi matin la restructuration financière et opérationnelle de ses activités sur le territoire américain dans le cadre de la loi de protection dite "Chapter 11", procédure approuvée par 73 % des détenteurs de dette senior et qui va lui permettre de bénéficier des mesures de sauvegarde.

Quiksilver Inc., qui ne sera plus coté à la Bourse de New York, s'appuiera sur un nouvel investisseur, le fonds d'investissement Oaktree qui devrait injecter près de 160 M€. L'entité américaine de Quiksilver a demandé que le juge fédéral approuve le financement à hauteur de 175 millions de dollars (Debtor In Possession) par Bank of America, N.A. et Oaktree Capital Management L.P.. Quiksilver Etats-Unis considère que ce financement sera largement suffisant pour assurer ses activités normales aux Etats-Unis. Oaktree est l'un des leaders du capital d'investissement avec plus de 100 milliards de dollars sous gestion. Il bénéficie d'une solide expérience dans l'accompagnement d'entreprises en restructuration et dans l'industrie des sports de glisse.

Le plan de reprise (Plan Sponsor Agreement) prévu avec Oaktree donnera à l'entreprise, dans le cadre de la procédure du Chapter 11, les moyens de poursuivre ses activités et de se réorganiser. Oaktree, qui a donné son accord pour apporter le financement nécessaire à la mise en œuvre du Chapter 11, convertira ses créances sur l'entreprise en actions majoritaires dans la future entité réorganisée. Le plan de reprise comporte un certain nombre de conditions, parmi lesquelles son approbation par le juge fédéral.

"A l'issue d'une analyse approfondie, nous avons pris la décision difficile mais nécessaire de restructurer nos activités aux Etats-Unis afin de leur donner des perspectives et un avenir, a déclaré Pierre Agnes, CEO de Quiksilver. Grâce à la protection de la loi américaine et au financement apporté par Oaktree, nous serons en mesure de satisfaire nos obligations vis-à-vis de nos clients, distributeurs et salariés. Nous disposerons également des capacités pour transformer en profondeur nos activités aux Etats-Unis afin de redevenir un acteur de référence sur le marché américain. Avec une nouvelle structure de capital et un niveau de dette réduit, nous serons en mesure d'investir et de dynamiser nos marques et nos produits. A l'issue de cette procédure engagée aux Etats-Unis, notre groupe sera plus sain, plus fort et mieux armé pour croître et se développer."

Les rumeurs les plus folles


En juin dernier, l'agence de notation américaine Moody's déclassait le groupe international de sports de glisse Quiksilver de B3 à Caa2. L'agence estimait dans un communiqué que "sans améliorations substantielles au cours des deux prochaines années, le refinancement de la structure du capital de Quiksilver pourrait être délicat."

Le bureau de Pierre Agnès, président de Quiksilver, nous a confirmé que "cette mesure ne concernait ni l'Europe ni l'Asie du Sud-Est". "Aucun des 800 employés d'Aquitaine ne sera impacté et tout fonctionne normalement", rassurent les services basés à Saint-Jean-de-Luz, siège de Quiksilver Europe (Na Pali). Cette procédure américaine, déposée devant le tribunal compétent du district de Delaware, a pour objectif de restaurer durablement les entités américaines du groupe qui continuent également de fonctionner normalement. Alors que les rumeurs les plus folles agitent les milieux financiers et la presse, le bureau de Pierre Agnès confirme qu'il ne s'agit "en aucun cas d'une première étape vers une liquidation ou une mise en faillite".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :