Cacolac boucle une augmentation de capital de 1,2 M€

 |   |  293  mots
Cette canette en métal a succédé à la bouteille en verre, sans l'éliminer. La recette de Cacolac est secrète mais son goût inimitable vient de la caramélisation du sucre dans le chocolat au lait
Cette canette en métal a succédé à la bouteille en verre, sans l'éliminer. La recette de Cacolac est secrète mais son goût inimitable vient de la caramélisation du sucre dans le chocolat au lait (Crédits : Cacolac)
La société bordelaise Cacolac se donne les moyens de ses ambitions de croissance grâce à l'entrée à son capital de Galia Gestion, à Bordeaux, et l’Irdi, à Toulouse.

Cacolac, fondée en 1954 et désormais installée à Léognan (au sud de Bordeaux), qui a donné son nom à une boisson au lait chocolaté devenue mythique chez les jeunes Aquitains, annonce la conclusion d'une augmentation de capital qui va lui permettre de financer son développement. Galia Gestion, société de gestion de portefeuille bordelaise (filiale de la Caisse d'Epargne Aquitaine Poitou-Charentes) et l'Irdi (Institut régional de développement industriel de Midi-Pyrénées), à Toulouse, ont abondé cette augmentation de capital à hauteur de 1,2 M€.

Cette entrée de Galia Gestion et de l'Irdi au capital de Cacolac est d'autant plus importante qu'elle montre la confiance qu'accordent les financiers à Christian Maviel, le président de Cacolac. La famille Maviel, qui avait en 2011 vendu Cacolac au holding parisien Trixaim, créé par Dominique Rault et Didier Giroux, signe en effet son retour à la tête de la PME, dont Christian Maviel a pris la direction le 3 février 2015.

30 millions d'unités d'ici 2018

"Je suis très heureux de l'entrée de ces nouveaux partenaires au capital du groupe et de la confiance qu'ils nous témoignent. Cela va nous permettre d'une part d'accélérer nos efforts en termes de recherche et d'innovation et, d'autre part, de mener une stratégie ambitieuse de croissance à l'international" résume Christian Maviel.

D'ici la fin de l'année, Cacolac devrait produire "25 millions d'unités pour un chiffre d'affaires de 9,4 M€", avec un objectif de 30 millions d'unités et 11,5 M€ de CA d'ici 2018. L'an dernier, Cacolac a écoulé 16 millions de canettes et de bouteilles, avec une hausse des ventes de 12 % en grandes surfaces. Cacolac dispose d'un outil de production ultra moderne qui continuera à fonctionner en partie pour le compte de tiers, de nouvelles recettes sont aussi au programme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/07/2015 à 15:02 :
A l'heure ou Starbuck sort son café au lait en bouteille, et Coca les fruits liquides à déguster de sa marque Innocent, la réaction est pertinente mais suiveuse. On se demande pourquoi il faut toujours qu'il y ait un train de retard dans nos initiatives.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :