Croissance rapide pour LM2 Group

 |   |  578  mots
Marc Loustau et Mathieu Lesme dans leurs locaux
Marc Loustau et Mathieu Lesme dans leurs locaux (Crédits : Mikaël Lozano)
Positionnée sur un marché encore de niche, les systèmes d'alarmes et de vidéosurveillance pour les particuliers, la société bordelaise de e-commerce LM2 Group grimpe rapidement les échelons. Et innove, au moment de sortir un nouveau produit de son invention.

Ces deux-là n'avaient a priori pas grande chance de se rencontrer. Lorsque le Bordelais Mathieu Lesme crée sa société de e-commerce CFP Sécurité "avec quelques bouts de ficelles" en 2009, il se sent rapidement esseulé. Sa rencontre avec Marc Loustau, Parisien en charge du financement export dans une banque d'affaires puis acteur de l'immobilier, va faire basculer les choses. Le second nommé reconnaît très franchement qu'il avait envie de se lancer dans le net, "mais sans idée géniale". Une plateforme de mise en relation entre porteurs de projet et investisseurs va les réunir autour de la même entreprise. Un mois après leur rencontre, ils s'associent, en 2012, et donnent naissance à LM2 Group.

Marque propre

La société vend désormais sur Internet des systèmes d'alarme et de vidéosurveillance, certaines made in France, d'autres importés d'Asie ou d'Europe. "Nous voulions sortir des grandes marques où les marges sont trop faibles. Notre positionnement n'est donc pas du low cost ni du first class : nous ressemblons plutôt à easyJet par exemple ! Nous disposons également de notre propre marque, Atlantic's, pour nos propres produits."

LM2 Group exploite 4 sites d'e-commerce au total, plus des forums et blogs. La marque Atlantic's ne s'adresse qu'à une clientèle de particuliers, mais d'autres canaux permettent à la société de toucher au BtoB, autres e-commerçants ou installateurs.

LM2 Group emploie aujourd'hui 12 personnes pour un chiffre d'affaires tendant vers les 2 M€. "Nous sommes rentables depuis nos débuts", affirment Marc Loustau et Mathieu Lesme. Le duo prépare une levée de fonds de 100.000 euros en début d'année, "avec des actionnaires de proximité, dans notre entourage". D'autres produits sont en cours de développement.

Marché porteur

LM2 Group s'est spécialisée dans les produits sans fil et prêts à poser. Autrement dit, la venue d'un électricien n'est pas impérative pour qui sait tenir une perceuse. Deux à quatre heures suffisent. Hotline de deux techniciens, manuels papier et tutoriels vidéos guident le particulier, qui fait ainsi des économies pouvant atteindre le prix de l'installation elle-même. LM2 Group associe ses ventes à des services supplémentaires comme la configuration du matériel avant son expédition.

"Le panier moyen sur nos sites est de 420 euros environ, détaille Marc Loustau. Nous devions finir 2014 sur 4.000 centrales d'alarme vendues et 6.000 dès l'an prochain grâce au nouveau modèle que nous sortons actuellement sous notre marque Atlantic's, sur qui nous comptons beaucoup."

Cet équipement imaginé et conçu à Bordeaux, baptisé Ateos, autorise la transmission par GSM ou fixe, autorisant le pilotage de la centrale d'alarme et de fonctions domotiques grâce à son téléphone portable par le biais d'une application mobile propre. L'utilisateur peut donc écouter les bruits d'ambiance dans son salon, ou avertir de vive voix le cambrioleur qu'il vient d'appeler la police...

Les deux dirigeants croient fermement au développement de ce marché, alors que le taux d'équipement des ménages français ne dépasse pas les 10 %. Bien loin de celui constaté dans les pays anglo-saxons pour ne citer qu'eux.

"Le marché de l'alarme est en croissance, de un chiffre mais constante, depuis des années maintenant, juge Marc Loustau. Mais les chiffres des atteintes aux biens et personnes progressent, ce qui sensibilise les professionnels et les particuliers. La vidéosurveillance connaît, elle, une croissance à deux chiffres et fait son entrée sur le marché des foyers français."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :