Fédératrice de l'économie numérique, Digital Aquitaine est née

 |   |  538  mots
Jacques Peyrondet, président de l'association Digital Aquitaine et de l'Adeiso
Jacques Peyrondet, président de l'association Digital Aquitaine et de l'Adeiso (Crédits : Camil Tulcan)
Mi-pôle de compétitivité, mi-super cluster transversal, l'association Digital Aquitaine, pôle numérique régional, est officiellement née hier. Son ambition est d'accompagner et labelliser les projets relatifs au numérique, d'animer la filière et de la rendre davantage lisible. Une gouvernance transitoire a été nommée, sous la présidence de Jacques Peyrondet. Entretien.

Digital Aquitaine est-elle un pôle de compétitivité ou un super cluster ?

"L'Etat ne comptant pas publier de décrets entérinant la création de nouveaux pôles de compétitivité, Digital Aquitaine prend la forme d'une association. Mais ses missions seront celles d'un véritable pôle : faire émerger des projets collaboratifs, les instruire, les accompagner, les labelliser et les aider à trouver des financements. Digital Aquitaine proposera également d'autres services qui sont plus de l'ordre du cluster : animation de filière, veille..."

Quel est le calendrier et qui allez-vous réunir ?

"L'association a été officiellement créée hier. Elle s'est dotée d'une gouvernance provisoire (lire ci-dessous) qui préparera le conseil d'administration prévu début février 2015 et posera les bases opérationnelles du pôle. Nous recrutons une personne à la direction générale et espérons débuter avec une équipe de 6 à 7 permanents, que nous renforcerons ensuite. En janvier 2017 ou peut-être avant, Digital Aquitaine s'installera dans la Cité numérique de Bègles. En attendant, nous avons trouvé un emplacement symbolique mais je ne peux en dire plus pour le moment..."

Qui réunira Digital Aquitaine ?

"L'Adeiso (association que préside Jacques Peyrondet, NDLR) intègrera la première Digital Aquitaine. Les deux clusters que sont TIC Santé et Topos Aquitaine ont également engagé des processus de fusion. La diversité de l'association se traduira par les différents collèges mis en place. Elle réunira des acteurs du numérique, des grands groupes comme La Poste ou Cdiscount, membres fondateurs, ou encore bientôt Orange. Mais aussi des organismes de formation et de recherche et, ce qui est moins commun, des organismes et entreprises utilisateurs du numérique tels que le CHU de Bordeaux, Cultura... Enfin, il y aura un collège investisseurs. Nous espérons atteindre rapidement les 350 à 400 membres."

Qui finance ?

"C'est le Conseil régional qui fait le plus gros effort. Il est accompagné de la Communauté urbaine de Bordeaux ainsi que de la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux pour une part plus modeste. Les grands groupes membres fondateurs apportent également leur soutien."

Avez-vous défini des axes de travail prioritaires ?

"Digital Aquitaine veut obtenir une reconnaissance internationale, nous avons donc travaillé pendant deux ans pour identifier et définir 4 domaines stratégiques majeurs. Ces points forts de notre territoire sont la e-santé ; les transports intelligents, la navigation et la géolocalisation ; le commerce connecté ; le hardware, autrement dit la filière électronique. Se rajoute à ces colonnes vertébrales un levier important à nos yeux, les usages innovants, autour du big data par exemple. Enfin, plusieurs autres domaines sont candidats, comme le e-tourisme ou la valorisation du patrimoine, le plus avancé étant celui du numérique pour l'énergie."

La gouvernance provisoire
Elle est composée de Jacques Peyrondet (Adeiso) en qualité de président, et de quatre vice-présidents : Christian Fillatreau (TIC santé), Florence Ghiron (Topos Aquitaine), Agnès Grangé (La Poste) et Tanguy Caradec (Cdiscount).

Les Destinées numériques
La prochaine édition de l'événement annuel des acteurs du numérique en Aquitaine, organisé par l'Adeiso, aura lieu le 27 novembre prochain. La journée sera essentiellement consacrée à Digital Aquitaine. Plus de renseignements ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :