Talents du vin : les lauréats de la première édition

 |   |  1214  mots
(Crédits : Reuters)
La cérémonie des Talents du vin, nouvelle manifestation organisée par La Tribune - Objectif Aquitaine mercredi 25 juin au soir, a attiré près de 250 personnes. Dix lauréats issus du monde du vin ont été récompensés pour leurs initiatives, leurs prises de risque et leur audace.

Cette soirée parrainée par Kedge Business School a débuté par un débat sur la question de la transmission des propriétés viticoles, un véritable enjeu pour la Gironde où un viticulteur sur deux est âgé de plus de 50 ans et où 71.000 hectares devraient changer de mains dans les dix prochaines années. Cette table ronde a permis à plusieurs acteurs de donner leur point de vue : Magali Vérité, vice-présidente de la Chambre d'agriculture de la Gironde ; Geoffroy Braichotte, directeur de Quatuor Vignobles ; Stéphane Ouvrard, enseignant-chercheur à Kedge Business School ; Laurent Gapenne, président de la Fédération des grands vins de Bordeaux et représentant du Comité interprofessionnel du vin de Bordeaux ; Thierry Hiere, responsable du marché agricole de la Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique ; Emilie Contiero, viticultrice et Claude Theil, viticulteur.

La soirée s'est poursuivie par la cérémonie de remise des Talents du vin. Voici les lauréats dans chacune des catégories.

- Equipementier / Fournisseur

Souslikoff
La notoriété de l'équipementier Souslikoff et Cie, à Saint-Yzans-de-Médoc, dépasse très largement le territoire du Médoc où cette entreprise familiale a vu le jour en 1969. Si Souslikoff génère 75 % de son activité grâce au négoce et à la réparation de matériels agricoles et viticoles, cette PME girondine de 25 salariés, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 4,1 M€ au dernier exercice (+ 10 %), sort du lot grâce aux machines qu'elle conçoit et fabrique, uniquement pour la viticulture. Savoir-faire qui lui a permis de s'imposer comme une marque nationale.
Parrain du prix : le Conseil régional d'Aquitaine

- Commercialisation

Producta Vignobles
Créée en 1949, cette maison de négoce de Lormont (33) unique en son genre est dotée d'une forte personnalité. Ici, rien ne se fait sans discussion, sans associer l'ensemble des actionnaires qui sont et représentent, in fine, 2.500 viticulteurs coopérateurs. Producta Vignobles (35 salariés) vend plus de 20 millions de bouteilles chaque année, dont 60 % rien que sur un marché français. Une maison qui, en raison de son statut particulier, a fait des choix quasi idéologiques comme celui de commercialiser uniquement des vins de Bordeaux et Bergerac. Son chiffre d'affaires a progressé de 47 % en 5 ans, pour atteindre 56 M€ en 2013, soit 14 % de plus qu'en 2012.
Parrain du prix : Mairie de Bordeaux

- Chai remarquable

Chai La Dominique / Atelier Jean Nouvel
Propriété de Clément Fayat depuis 1969, le domaine du château La Dominique s'étend sur 30 hectares, plantés de merlot, de cabernet franc et de cabernet sauvignon. Chaque année, il produit environ 90.000 bouteilles. Son nouveau chai, inauguré il y a quelques semaines, a été pensé par Jean Nouvel, né à Fumel (47), lauréat du célèbre Prix Pritzker en 2008. Incontestablement le geste architectural de ces derniers mois.
Parrain du prix : la Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique

- Innovation

Vignerons de Buzet
La cave coopérative des Vignerons de Buzet a innové en 2013 en testant un dispositif d'analyse du sol utilisant la photographie par drone de parcelles de vignes, en l'occurrence celles du domaine de Gueyze. Objectif : gérer le plus finement possible l'usage des engrais dans le vignoble de Buzet. Engagée depuis des années dans une ambitieuse démarche en responsabilité sociétale des entreprises, qui lui a valu plusieurs distinctions, la cave a activement participé au développement de l'expérimentation avec Telespazio France, spécialiste en géo information.
Parrain du prix : BPIFrance

- Oenotourisme

Médoc Wine Inn Tour
Association fondée en 2012, Médoc Wine Inn Tour est un regroupement de plusieurs exploitations du Nord Médoc et de prestataires touristiques locaux, impliqués dans une démarche collective innovante. Ces acteurs se sont réunis pour proposer une offre complète permettant de découvrir le territoire médocain sous plusieurs de ses facettes. Les vignobles des Château Tour Castillon, Château Castera et Château Les Ormes Sorbet, tous crus bourgeois, y sont impliqués. Le Domaine des Prés de Joussac, l'hôtel-restaurant Beau-Jardin, Coeur d'Estuaire et le cabaret Saint Sabastian sont également engagés dans cette démarche, ainsi qu'un petit nouveau, la Tonnellerie Morlier.
Parrain du prix : Luxury Wine Tour, groupe Bernard Magrez

- Jeune vigneron

Pierre Michaud, Domaine de Minvielle
Acquis par la famille en 1805, le domaine de Minvielle s'est transmis de génération en génération. Jeune vigneron de 33 ans, Pierre Michaud a repris la propriété familiale de Naujan-et-Postiac. Sous son impulsion, le domaine est en plein développement et passé sous sa direction de 52 à 77 hectares de vignes. Pierre Michaud produit des bordeaux et bordeaux supérieur en blanc sec, rosé et rouge, plutôt de cœur de gamme. L'essen¬tiel de ses vins part à l'export.
Parrain du prix : la Chambre d'agriculture de la Gironde

- Marketing

Vinoreco
Pas moins de 25 % des clients du rayon vin d'un magasin de grande distribution repartent sans rien acheter. Parce qu'ils sont perdus face aux 800 à 900 références qu'héberge un hypermarché et parce qu'ils craignent de se tromper. La société bordelaise Vinoreco a donc développé des logiciels avant d'aider ces clients à choisir un vin adapté à leurs attentes. Quelques tapotements de doigts sur une tablette tactile suffisent. Les solutions de l'entreprise ont séduit Carrefour et E.Leclerc et espère une présence en France dans 200 points de vente d'ici la fin de l'année.
Parrain du prix : la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux

- Œnologues et consultants

Paz Espejo
Paz Espejo, la plus française des oenologues madrilènes, s'était vu confier la mission, par la famille propriétaire, de réveiller le Château Lanessan, cru bourgeois de Cussac Fort Médoc, 80 hectares de vignes et 175 hectares de forêt. Le réveil a bien sonné ! Très vite, les programmes ambitieux se sont enchaînés, les vignes ont été remises à niveau, les outils de production aussi. Commercialement, Lanessan est relancé, notamment à l'export.
Prix parrainé par : La Tribune - Objectif Aquitaine

- Développement durable et RSE

Fabien Castaing, domaine de Moulin-Pouzy
On peut perpétuer une tradition, celle d'être producteur, tout en cassant les codes familiaux de la production. C'est dans cet état d'esprit que Fabien Castaing a repris, en 2008, la propriété familiale du domaine de Moulin-Pouzy à Cunèges en Dordogne. La production traditionnelle a donc été remplacée par une agriculture raisonnée, balayant cinq générations d'habitudes familiales. Ce jeune propriétaire a fait passer parallèlement le domaine de 30 à 55 hectares.
Parrain du prix : Elior Restauration

- Talent de l'année

Corinne Lacoste, Bureau national interprofessionnel de l'Armagnac
Ancien professeur, repreneuse en 2001 de la propriété familiale de 12 hectares (Domaine de l'Aubesse), située en Bas Armagnac, dans les Landes, Corinne Lacoste n'est pas du genre à se dérober quand il s'agit de prendre la défense d'une appellation. Quand elle en était sa présidente, Corinne Lacoste et son équipe ont "rafraîchi" le Floc de Gascogne. On attend d'elle la même chose en tant que nouvelle présidente du Bureau national interprofessionnel de l'Armagnac, un poste qu'elle occupe depuis un an. Les outils économiques et d'analyse du vignoble mis en place vont permettre de répondre au mieux à une demande mondiale en hausse.
Parrain du prix : Kedge Business School

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :